Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Chinatown

Critiques de Chinatown

Film de (1974)

Histoire d'eau

Un scénar presque aussi obscur que celui du grand sommeil (difficile de détricoter et de relier ces histoires de barrages, et de familles) Un titre qui laisse rêveur et perplexe (c'est vrai que le quartier de Chinatown n'est pas le centre du récit, mais que tout finit par y conduire inexorablement, jusqu'à la conclusion du film, et cette foule de chinois hagards, ultimes témoins nocturnes d'un... Lire la critique de Chinatown

66 7
Avatar KingRabbit
8
KingRabbit ·

«Un pour tous, tous pourris»

Tous les fornicateurs/libertins/échangistes/politiciens d’expérience vous le diront : « Une c’est bon, deux c’est meilleur ! ». Riche de ce sage enseignement, c'est une critique non pas sur un mais sur deux films que je vais pondre. Et pas n’importe lesquels s’il vous plaît ! Chinatown et The Ghost Writer, un film noir et un thriller politique: deux... Lire la critique de Chinatown

43 5
Avatar Mr-Potatoes
10
Mr-Potatoes ·

Les anges du péché

L’histoire (la vraie, celle qui fait entrer le réel dans le gouffre de la fiction) débute en 1904. William Mulholland, directeur du Los Angeles Water Department, et Fred Eaton, maire de la Cité des Anges, sont en quête d'une nouvelle source d'eau pour assurer, prétendent-ils, l'approvisionnement de la ville construite en zone semi-aride. Leur choix s'arrête sur l'Owens River Valley, et ils... Lire l'avis à propos de Chinatown

19 1
Avatar Thaddeus
10
Thaddeus ·

Forget it, Jake. It's Chinatown.

Considéré comme un grand classique des polars, et une œuvre majeure de Polanski, je n'ai pas accroché. Autant le début est assez palpitant : une intrigue assez dense, un Jack Nicholson génial, et un bon suspense. Autant la suite nous mène sur le chemin de l'ennui assez rapidement, beaucoup de longueurs, ça gamberge pas mal. Au final on s'efforce du mieux qu'on peut de rester concentré car chaque... Lire la critique de Chinatown

15 1
Avatar Exarkun
5
Exarkun ·

CHINATOWN de Roman Polanski

Roman Polanski tourne un des plus grands polars des années 1970 et de tous les temps.il arrive au même niveau que "Le grand sommeil" de Howard Hawks par exemple. L'intrigue est politico-financière et immobilière à laquelle s'ajoute une affaire de moeurs des plus sordides. Le scénario de Robert Towne est à la fois complexe et limpide. Il se base sur un épisode nommé "Les guerres de l'eau en... Lire la critique de Chinatown

30 1
Avatar littlebigxav
9
littlebigxav ·

La Guerre de l'eau.

Les films des années 70 me fascinent, surtout l'époque du "Nouvel Hollywood", les films étaient plus personnels et les scénarios sont les piliers du cinéma d'aujourd'hui. Après mettre attaqué à la science fiction (Soleil Vert) de ces années et au western ( Le grand Silence), je me lance sur une critique d'un classique, je vais pencher sur "Chinatown". "Chinatown", le titre est assez trompeur... Lire la critique de Chinatown

16
Avatar Saoirse
9
Saoirse ·

Un polar qui transpire les magouilles et la soif de pouvoir

Chinatown. Un titre assez aguicheur, plutôt stylé, qui pourrait être à lui seul une raison tout à fait valable pour visionner l'oeuvre. Le genre de titre que t'as déjà entendu partout, mais dont tu ne sais absolument pas de quoi ça pourrait traiter. Un jour, c'est les vacances, t'as besoin de voir un film qui change de tes standards habituels (les Westerns pour ma part) et tu te... Lire la critique de Chinatown

9 6
Avatar Appomattox
8
Appomattox ·

Critique de Chinatown par mosk

Polanski refuse souvent que l'on interprète ses films à la vue de sa vie tourmenté. il est néanmoins encore plus difficile de regarder ce film aujourd'hui sans immédiatement faire le rapprochement. Un homme hanté par son passé qui réalise un film sur la fatalité plein d'ironie et d'une noirceur presque bon enfant. C'est d'ailleurs l'un des éléments que j'apprécie le plus dans les films de... Lire la critique de Chinatown

9 1
Avatar mosk
8
mosk ·

Leçon d'écriture

CHINATOWN est probablement le scénario le plus lu et le plus analysé de tous les films américains des 40 dernières années. Ce chef d'oeuvre nous le devons davantage à Robert Towne qu'à Polanski (Towne est le seul récipiendaire d'un Oscar pour ce film, comme meilleur scénario original). Bien sûr, Polanski a adroitement dirigé le tout et le jeu du duo Nicholson/Dunaway est mémorable, mais c'est... Lire la critique de Chinatown

8
Avatar Daniel  Racine
10
Daniel Racine ·

Un détective qui a du pif

Quel exercice de style auquel se livre Polanski avec Chinatown. De part sa maîtrise formelle et ses références il brosse une lecture moderne du film noir, conservant pour l'occasion le gimmick propre à ce courant cinématographique qu'il associe à une imagerie très fine et un script tortueux. Le résultat prend la forme d'une enquête passionnante qui nous amènera, tout en douceur, jusqu'à un final... Lire la critique de Chinatown

7
Avatar oso
8
oso ·