Affiche Christine

Critiques de Christine

Film de (1983)

Bad to the bone

(Allez, une dernière avant d'aller embrasser Morphée) Pourri jusqu'à l'os... Saloperie de Christine. Tel l'antéchrist dans ton usine automobile, te voilà sortie de l'antre du diable, rouge parmi les blanches voitures, prête à semer désolation ,dépendance et esprit de révolte... Toi, l'homme qui fut autrefois un ado boutonneux pas toujours populaire, même à la soupe, tu sais que malgré le fait... Lire la critique de Christine

91 1
Avatar Matrick82
8
Matrick82 ·

Quand Carpenter rencontre King cela donne Christine !

N’aie pas peur. J’ai peur pour toi mon vieux, pour ce qui t’arrive pour toi et cette putain de bagnole. Je sais que tu es jaloux, mais on restera ami tant que tu resteras avec moi. Et tu sais ce qui arrive au connard qui ne le sont pas ! Non qu’est ce qui leur arrive dis-moi ? Je t’en prie Dennis, pas de ça entre nous !... Lire l'avis à propos de Christine

34 12
Avatar JéJé fait son Bagou
9
JéJé fait son Bagou ·

"And they gazed the wild wonder..."

Quelques bruits de moteurs pour accompagner le générique et d'un coup le génial "Bad to the Bone" de George Thorogood and the Destroyers, voilà comment être conquis dès le début ! Ici, Carpenter adapte le roman de Stephen King pour nous faire suivre l'histoire d'un adolescent qui va voir sa vie transformée par l'achat d'une nouvelle voiture dénommée Christine, une Plymouth Fury de 1958.... Lire la critique de Christine

40 7
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Les abjections de l'adolescence

Dans leur domaine, Stephen King et John Carpenter s'équivalent. Tous deux maîtres de l'horreur, mais dans leur univers, ils sont deux grandes figures à la renommée internationale, deux emblèmes d'un genre qu'ils ont su défendre, valoriser et bonifier tout au long de leur carrière. Christine n'est peut-être pas une oeuvre majeure dans l'image qu'ils véhiculent respectivement, mais elle... Lire la critique de Christine

33 26
Avatar langpier
10
langpier ·

Quand la voiture devient maléfique

Après le glaçant The Thing, Carpenter frappe fort encore avec cette fougueuse Plymouth Fury 57, monstre de métal rutilant et maléfique à la calandre carnassière ; il filme cette intrigue sous l'angle d'une véritable histoire d'amour violente et désespérée entre une auto et le jeune garçon complexé et introverti qui lui redonne vie. Entre eux, c'est comme une fusion car tous... Lire la critique de Christine

21 12
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Antéchristine

J'ai toujours eu un petit faible pour ce film, impossible de savoir pourquoi. Je crois que ça doit en partie être pour la scène absolument superbe du « Ok, show me ». Christine c'est une histoire toute bête mais avec la bonne papatte de Carpenter et une bande-son du Diable ! Ce sont des dialogues idiots, des personnages stéréotypés et un récit téléphoné. Et pourtant, pour moi, ça fonctionne... Lire la critique de Christine

21 3
Avatar Before-Sunrise
7
Before-Sunrise ·

Le diable s'habille en voiture

John Carpenter nous plonge dans les années 70 avec une voiture qui tuent des gens, cette voiture c'est Christine ( Boutin ) . Dans cette adaptation de Stephen King on ressent l'association de deux maitres de l'épouvante, d'un coté Stephen King et son récit a la fois étrange et original et de l'autre John Carpenter maitre de l'horreur des années 80 . Le résultat est vraiment bon, ambiance qui... Lire l'avis à propos de Christine

30 2
Avatar Truman-
7
Truman- ·

L'amour fou

Dès le début des années 80, Stephen King goute les joies de sa popularité à travers le monde. Ses livres se vendent comme des petits pains et en font déjà le nouveau roi incontesté de la littérature horrifique. A l'aune de son succès, et depuis le carton publique et critique du Carrie de Brian De Palma, la majorité des best-sellers de l'auteur se voient illico... Lire la critique de Christine

21 12
Avatar Buddy_Noone
9
Buddy_Noone ·

Aucun connard ne viendra se mettre entre moi et Christine.

Imaginez un film réalisé par le grand réalisateur John Carpenter et adapté à un roman du célèbre écrivain Stephen King, deux grands maîtres manipulant le suspense et l’horreur à la perfection dans la littérature et le cinéma. C’est ce que ce premier a osé accomplir comme défi en adaptant le roman Christine écrit par ce second. Avec... Lire l'avis à propos de Christine

27 11
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·

L’homme et la machine

Un moteur rugissant, le « Bad To The Bone » de George Thorogood, une intrusion en 1957 dans les ateliers de montage automobile de Detroit, une caméra qui se meut avec élégance, une Plymouth Furie rouge sang scrutée sous tous les angles et – déjà – deux accidents tout sauf… accidentels. Les premières minutes de Christine, volontairement filmées dans des couleurs brunâtres de flashback, ont... Lire la critique de Christine

20 1
Avatar Cultural Mind
7
Cultural Mind ·