Affiche Christmas Evil

Critiques de Christmas Evil

Film de (1980)

You better watch out...

Véritable film coup de pied, Christmas Evil fait partie des curiosités que peuvent nous proposer le 7ème art. Sorte de Les Temps Modernes, il dénonce la société, sur-consommatrice, l'hypocrisie des fêtes de fin d'années, et pointe un regard très triste sur la lutte des classes. Pas fou, le réalisateur, Lewis Jackson, sait que ce genre de discours a autant d'impact que siffler dans un violon, et... Lire l'avis à propos de Christmas Evil

7 12
Avatar SlashersHouse
7
SlashersHouse ·

Santa Claus vs consumérisme

Second long-métrage écrit par Lewis Jackson, Christmas evil est aussi le seul qu'il ait réalisé avant de disparaître de l'industrie du cinéma. Resté inaperçu à sa sortie, ce film est pourtant le premier à se consacrer entièrement à l'histoire d'un père Noël tueur, quelques années après que Histoires d'outre-tombe en ait présenté un mais uniquement dans un sketch, et quatre ans avant que Douce... Lire l'avis à propos de Christmas Evil

3
Avatar Fry3000
7
Fry3000 ·

Christmas Boredom

La première fois que entendu parler de ce film, je me suis dit que c'était un énième slasher fauché mettant en scène un père Noël tueur. C'est en lisant vite fait les quelques critiques présentes sur senscritique que j'ai commencé à penser qu'il était peut-être un petit peu plus profond qu'il en avait l'air. Spoiler : non. Les critiques positives retiennent deux choses : la lente... Lire l'avis à propos de Christmas Evil

Avatar Floyd56
3
Floyd56 ·

Critique de Christmas Evil par ninik

Le PNP... Initiales signifiant Père Noël Psychopathe... Et ce film en dépeint un beau !! Harry, qui, enfant, découvre, le soir de Noël, le Père Noël en train de faire l'amour à sa mère, en est traumatisé... Adulte, il travaille dans une usine de jouet, vénère Noël et tout ce qui s'en rapporte - il dort en costume de père Noël, espionne les enfants des voisins pour noter leurs exactions dans son... Lire l'avis à propos de Christmas Evil

1
Avatar ninik
4
ninik ·