👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

2 flics largués par leur copine. 2 histoires de deuils amoureux surmontés grâce à une femme.

Wong Kar-Wai s'amuse. Il change de style, qui va du sobre au psychédélique, de genre, qui va de la comédie romantique au thriller, et de rythme, qui va du calme au frénétique, au gré de ses envies.

Et, malgré la méfiance initiale, on se prend au jeu. Grâce à la réalisation, toujours du bon côté de la limite entre la démonstration esthétique et l'esbroufe. Grâce aux acteurs parfaits, qu'ils soient classes à en crever comme Tony Leung, ou d'une beauté mignonne surhumaine comme Faye Wong. Grâce à la légèreté de l'ensemble, sublimée par un choix de musiques risqué mais d'une splendeur insoupçonnée.

Et, si les médisants pourront dire qu'il ne s'agit là que d'un petit machin inoffensif et prétentieux, le spectateur enthousiaste, trop occupé à chanter à tue-tête California Dreamin', ne les entendra même pas.
Kalian
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Films noirs atypiques, Top 10 années 90, Top Belles Femmes et Top Beaux Mecs

il y a 11 ans

15 j'aime

6 commentaires

Chungking Express
SanFelice
9

Instantanés d'émotions

"pendant ce bref instant d'intimité, un millimètre nous sépare. Je ne savais rien d'elle. 57 heures plus tard, je tombais amoureux de cette femme." HongKong, quartier populaire de Chungking. Deux...

Lire la critique

il y a 6 ans

81 j'aime

5

Chungking Express
Taurusel
9

Rencontres aux lumières de la nuit

Wong Kar Wai m'était inconnu avant que, à l’occasion de la même soirée, Ochazuke ne me pousse à le découvrir par Chungking Express puis Les anges déchus qu'il réalisa deux ans plus tard. L'ironie...

Lire la critique

il y a 9 ans

53 j'aime

28

Chungking Express
Sergent_Pepper
3

In the mood for something else

Il y a des soirs où l’on est moins en forme que d’autres, et l’on peut considérer ça comme un alibi justifiant l’agacement où la déception face à un film souvent salué comme grand par la critique...

Lire la critique

il y a 8 ans

48 j'aime

32

Bref.
Kalian
3
Bref.

Y a un pépin, le bref.

Des thèmes parfaitement consensuels et profondément inintéressants (la drague, la procrastination, l'embauche...SU-PER !). Un personnage principal de gros mou vaguement loser stupide et méprisable...

Lire la critique

il y a 10 ans

213 j'aime

143

Blade Runner
Kalian
10
Blade Runner

She won't live...but then again, who does?

Blade Runner est l'une de ces rares œuvres que l'on ne peut facilement catégoriser sans tomber dans la simplification malhonnête. C'est une merveille de film noir. Une enquête passionnante et...

Lire la critique

il y a 11 ans

148 j'aime

14

Freaks - La Monstrueuse Parade
Kalian
10

Les freaks, c'est chic.

J'ai toujours une certaine appréhension avant de lancer un vieux classique adulé par des générations entières. Une peur irrationnelle qui me fait craindre que le tranchant de l'œuvre ait été émoussé...

Lire la critique

il y a 11 ans

109 j'aime

11