Pour l'amour du cinéma

Avis sur Cinema Paradiso

Avatar Adélaïde Morillot
Critique publiée par le

C’est l’histoire de Toto (Salvatore), qui retourne dans son village natal pour l’enterrement d’Alfredo, le projectionniste du village. On suit alors cette belle amitié entre le projectionniste et le cancre, à travers la passion du cinéma des deux hommes.
Plus qu’un simple biopic, ce film est principalement un film pour les cinéphiles par un cinéphile. On peut y voir la présence du cinéma comme lieu de vie à part entière dans le village, son évolution au fil des années et la place importante qu’il occupe chez les habitants du village.
Cinema Paradisio marque par sa BO magnifique d’Ennio Morricone, des scènes très touchantes (particulièrement sa scène de clôture saisissante) et une phrase d’Alfredo : « Life isn’t like in the movies. Life is much harder. »

"A celebration of youth, friendship, and the everlasting magic of the movies."

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 122 fois
1 apprécie

Autres actions de Adélaïde Morillot Cinema Paradiso