La contractuelle

Avis sur Cinquante Nuances de Grey

Avatar archibal
Critique publiée par le

C'est l'éternel schéma du film à midinettes quand une jeune femme romantique rencontre un homme mystérieux qui a tout du prince charmant. Dans le précédent phénomène du genre qu'était Twilight l'homme en question se révélait être un vampire, ici on est dans une nuance plus sulfureuse. C'est un peu la confrontation entre Dora l'exploratrice et DSK, ce contraste entre une jeune femme fleur bleue et un pervers chevronné se retrouve dans les dialogues cocasses mais ridicules. En exagérant à peine ça donne ça :

  • Oh que le ciel est bleu et les fleurs sont belles.
  • Signe mon contrat salope !
    ...

J'ai du mal à comprendre le succès du truc auprès d'un si large public féminin mais cette initiation au SM n'est pas si mauvaise qu'annoncé. L'acteur manque un peu de charisme pour le rôle, du coup ses répliques salaces passent moins bien. Une fois que les régles du jeu sont posées avec le fameux contrat faustien ça tourne en rond pendant tout le reste du film. La fille fait mariner le gars pendant les trois quarts du film en somme, la suite au prochain numéro.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 260 fois
12 apprécient

Autres actions de archibal Cinquante Nuances de Grey