Coup de gueule

Avis sur Cinquante Nuances plus sombres

Avatar Fullman
Critique publiée par le

C'est quoi le délire avec ce film ? Mes parents viennent d'aller le voir, quelques connaissances se sont déplacés aussi et pire... une amie m'a demandé de l'accompagner lorsque je suis allé lui rendre visite quelques jours. C'est simple : je n'étais pas encore rentré dans la salle que je savais déjà que j'allais me faire chier. Récit du chao.

Que les choses soient claires : je n'ai rien contre les aventures romantiques sur grand écran. Mais quitte à nous pondre une histoire à l'eau de rose, autant que ça soit intéressant, parce que putain - et j'ai pas fini d’être vulgaire aujourd'hui - qu'est ce que c'était chiant et long bordel ! Ma pote qui vient délicatement me confier dans l'oreille à la sortie : "C'était bien la musique avec les scènes de sexe" ... seigneur. Déjà les scènes de sexe sont d'une nullité indescriptibles, même si je filme une fiente de moineau sur le rebord de ma fenêtre, ça sera plus intéressant que ça. On est même pas transporté, ça ne fait aucun effet, du vide. ça me laisse indifférent, même avec coté pseudo sado-masochiste. Le problème est que ce "film" aborde un sujet pas hyper accessible de base, mais tout est tellement poli à n'en plus finir pour rendre ça grand public que ça n'a absolument aucune saveur. C'est sans propos, vide de sens.

C'est la pauvre brune folle dingue de monsieur muscle, jeune, beau et milliardaire (je ne suis pas jaloux), qui arrive à se remettre avec lui à condition que son petit lapin y aille mollo avec ses fantasmes de douleur. Et puis t'as une vielle peau, j'sais même plus qui c'est, c'est pour dire, qui dit à la brunette : "attention toi hein ! t’arrivera pas à la changer, laisse le tranquille !". Et puis aussi le patron à deux balles qui veut la pécho mais qui se rend compte que Christian Grey c'est l'plus fort, et il se fâche tout rouge. Ah oui, je spoil, j'en ai plus rien à foutre. De toute façon ne perdez pas votre temps à aller voir cette merde, vraiment. Aller prendre un café ou vous baladez, ça sera plus lucratif.

Et cerise sur le cadeau, toute la semaine j'aurais vu le film sur les story Snapchat de mes amiES, ça me trou le cul. Alors oui, je pousse mon coup de gueule, mais apprendre en plus qu'on va nous en remettre une couche avec un 3eme volet, c'est le pompon ! Cinquante nuances de chiottes oui, comptez pas sur moi la prochaine fois !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 104 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fullman Cinquante Nuances plus sombres