Merci patron !

Avis sur Cinquante nuances plus claires

Avatar Socinien
Critique publiée par le

La vie est bien trop courte. Ce pourquoi, je vais voir ce genre de films pour vous faire gagner du temps et abréger la mienne. N'hésitez donc pas à me remercier en commentaire.

Résumé des épisodes précédents

Dans une galaxie très très lointaine, dans la bordure extérieure de Seattle, les milliardaires sèchent leurs conseils d'administration en promettant des CDI à leurs stagiaires en échange de menus services dans leurs placards à balais rembourrés de cuir rouge.
Faut quand même continuer à faire le café et les photocopies, comme une grande, sinon on ne te validera pas ta période d'essai.
Et oui, c'est comme ça le monde du travail, il faut tout donner, sa vertu et son carré frangé pour un jour, peut-être, gagner le jackpot et finir en voyage de noces subventionné par le CE dans la galerie des glaces du Château de Versailles sans aucun car de chinois(c'est à ça qu'on reconnait l'oeuvre de fiction) et du vélo électrique sous le Carrousel du Louvre en riant aux éclats.

Franchement, ça donne à réfléchir.

Être une femme libérée, tu sais, c'est pas si facile

C'est sur un dilemme que s'ouvre ce dernier opus tant attendu par des hordes de fans désoeuvrés : doit-on ou pas remettre de la crème solaire avant d'aller se baigner à Saint-Tropez ? Et il ne s'arretera pas en si bon chemin.
Le film est ainsi une longue interrogation sur la Place de la femme libre et moderne dans la société d'aujourd'hui.
Va-t-elle réussir à se sécher les cheveux en moins de vingt minutes ? Comment assumer une promotion canapé vis-à -vis de ses anciens collègues toujours stagiaires ? Peut-on soutirer cinq millions de dollars à son banquier en pleurant à chaudes larmes ? Comment repasser des draps de soie olive ? Est-il possible de semer son garde du corps dans son penthouse de 800 mètres carrés ? Quelle tenue adopter pour négocier avec des kidnappeurs ? Cinquantes nuances plus claires répond à toutes ces questions et bien plus encore.

Car oui, ce film est un message d'espoir et d'empowerment pour toutes les femmes du monde : oui, c'est possible de réussir du premier coup un créneau avec une Porsche Carrera en pleine heure de pointe sans enfoncer son aile et sans frein à main, oui, c'est possible d'aller boire des coups avec sa seule et unique copine si on aime les coups de cravache en retour, et c'est évidemment mille fois recommandé de profiter de sa pause déjeuner pour tirer sur des chômeurs dont on a volé l'emploi #balancetonporc avant qu'il ne te balance dans la marina où personne ne t'entendra plus twitter ?

Frange de vie

Allez donc voir Cinquante nuances plus claires, c'est un acte militant
Malgré un titre qui lorgne effrontément vers le rayon coloration du supermarché c'est une invitation à ne jamais se résigner et à dire un grand oui au penthouse, au jet privé, aux voitures avec chauffeur, à l'extorsion, aux cabines de douches transparentes, aux détournements d'argent, aux licenciements abusifs, aux solitaires en diamant, aux chalets en montagne sans neige (elle est partie à Paris sans doute elle aussi), aux bouquets de fleurs avec des fruits dedans, à avoir deux gamins sans comprendre comment, aux sérénades aux piano sirupeuses et à avoir des gens qui cuisinent du boeuf bourguignon sans qu'on leur demande rien.

La vraie vie en somme.

Une seule condition : ne rien voir de tout ça. Car oui, la frange est obligatoire en toute circonstance.

Il y a toujours une couille dans le paté. Voilà pourquoi ce film est classé tous publics. Circulez, il n'y a définitivement rien à voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1115 fois
64 apprécient

Socinien a ajouté ce film à 6 listes Cinquante nuances plus claires

Autres actions de Socinien Cinquante nuances plus claires