Avis sur

Cinquante nuances plus claires par DanielOceanAndCo

Avatar DanielOceanAndCo
Critique publiée par le

Mmmmmmh c'était chaud bouillant cette fois!! Une vraie humiliation, j'en étais même quelque part entre la gêne et l'excitation tellement c'était sauvage : de la sueur, des râles dominateurs et puissants à chaque coup, il l'a dominé à un point, j'en pouvais plus. Et il a pris son temps puisque ça a duré plus d'une heure au même rythme, mon petit cœur a failli ne pas tenir devant un tel degré d'érotisme... et puis Djokovic a rééquilibré le match dans le 3e set mais c'était trop tard. Ah oui, et ils passaient Cinquante nuances plus claires en ce jour de finale de Roland Garros 2020!!

Bon, franchement, je crois que j'ai tout dit dans mes critiques de Cinquante nuances de Grey et de Cinquante nuances plus sombres, tu mets les personnages les plus stupides et incohérents de la Terre dans des situations ubuesques dignes d'un thriller d'Hollywood Night (et encore, j'avais plus de sensations à l'époque que devant les aventures de Christian et Ana) où il n'y a zéro tension, ah si, Christian se demande pourquoi Ana n'a pas changé son nom de famille dans son mail professionnel, j'ai failli tombé dans les pommes tellement c'était tendu.

Et un peu comme dans Twilight, il ne se passe rien : on part en vacances à Aspen, on rentre à la maison et on vit sa vie de bourgeois, quand

le méchant kidnappe Rita Ora, on s'en fout parce que le personnages de Rita est insignifiant, et puis le mec a juste une tête de gros camé avec un plan pas très solide mais "l'intelligente" Ana suit ses directives à la lettre comme ne pas appeler la police!! A quel moment il pourrait savoir si elle les appelle ou pas?? Franchement!!

mais bon, quand on voit qu'avec ce film, on met juste en scène le plus grand fantasme des femmes à savoir montrer celle qui réussit à changer son homme, moi, je trouve ça que ces films sont un put*** de tue l'amour.

Bref, une saga qui a trouvé son public dans ces années 2010, je doute qu'elle arrive à surmonter les outrages du temps, d'ailleurs, un peu comme la saga vampirico-débile, Cinquante nuances semble déjà périmée!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 60 fois
5 apprécient

Autres actions de DanielOceanAndCo Cinquante nuances plus claires