Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Bande-annonce
Affiche Cinquième colonne

Cinquième colonne

(1942)

Saboteur

12345678910
Quand ?
6.7
  1. 3
  2. 2
  3. 10
  4. 30
  5. 125
  6. 344
  7. 495
  8. 163
  9. 28
  10. 13
  • 1.2K
  • 41
  • 507

Barry Kane est accusé à tort de sabotage. Après avoir réussi à échapper à la police, il doit alors fuir son quotidien et essayer de blanchir son nom.

Casting : acteurs principauxCinquième colonne

Casting complet du film Cinquième colonne
Match des critiques
les meilleurs avis
Cinquième colonne
VS
New York, nid d'espions

Sorti en avril 1942, quelques mois après l'entrée en guerre des États-Unis, Cinquième Colonne (l'expression fait référence aux partisans, au sein d'un État ou d'une organisation, d'un autre État ou d'une autre organisation hostile) offre alors au public américain une histoire d'espionnage d'une brûlante actualité. Barry Kane, un ouvrier de l'industrie aéronautique, est accusé - à tort - d'avoir provoqué l'incendie de l'usine d'armement dans laquelle il...

5
Critique de Cinquième colonne par Broyax

Pour un film de 1942, ce n'est pas si mauvais, même de la part d'Alfred Hitchcock : l'histoire classique d'espionnage qui contribue à sa manière à l'effort de guerre (et à remonter le moral des troupes) ne s'abîme pas outre-mesure dans la propagande et la retape pour la patrie (et la gloire de nos armes etc) malgré comme trop souvent chez Hitchcock des longueurs désagréables... ce qui n'empêche pas quelques raccourcis vers la fin qui nuisent à l'intégrité de l'intrigue. On passe sur... Lire la critique de Cinquième colonne

PostsCinquième colonne

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (27)
Cinquième colonne
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une liberté suspendue

Alors que Barry Kane, un ouvrier de l'aéronautique, est accusé à tort d'avoir saboté l'usine où il travaille, provoquant notamment la mort d'un de ses meilleurs amis, il va tout faire pour prouver son innocence et rechercher le véritable coupable. Dès ma première rencontre avec Saboteur, j'avais été sous le charme et, une fois fini la filmographie du maître, il s'est assez... Lire la critique de Cinquième colonne

23 2
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·
Critique de Cinquième colonne par Sergent Pepper

Quand on a la possibilité de le faire, c'est chouette de voir un film en n&b en hd : la photographie et la lumière en sont vraiment honorées. Un film qui s'inscrit dans une lignée très claire, entre Jeune & innocent, Les 39 marches et La mort aux trousses. On retrouve des scènes des uns et des autres : la planque dans le torrent, le saut du pont, le couple enchaîné de force... La première... Lire l'avis à propos de Cinquième colonne

7 1
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Critique de Cinquième colonne par dadujones

Pas le meilleur Hitchcock, de loin, le scénario bafouille pas mal, comme le rythme. Il faut dire que ce film a été trimballé et trituré dans tous les sens tellement personne ne voulait le faire. Je n'aime pas trop Robert Cummings, en plus. Ça n'empêche pas les seconds rôles de régner sur le film: Otto Kruger et Norman Lloyd (particulièrement bon). Bref, un road-movie juste respectable, avec... Lire l'avis à propos de Cinquième colonne

4
Avatar dadujones
5
dadujones ·
Découverte
Critique de Cinquième colonne par ngc111

Un film très agréable à suivre, avec une galerie de personnages (les membres du cirque, l'aveugle, le jeune fille civique au plus haut point) hauts en couleurs et des séquences très réussies comme les dialogues avec le routier et l'aveugle bienveillant. Le scénario n'a rien d’extraordinaire mais sait ménager ce qu'il faut de suspense pour tenir une grande partie du film. Un bémol pour la fin... Lire l'avis à propos de Cinquième colonne

4
Avatar ngc111
7
ngc111 ·
Critique de Cinquième colonne par FrankyFockers

Eh oui, il existe encore quelques classiques d'Hitchcock que je n'ai pas vu. Celui-ci m'a vraiment séduit par l'inventivité de sa mise en scène sur toute sa première partie (c'est simple je pensais en le voyant que le film était early 50's alors qu'il date de 42). Ensuite ça s'assagit un peu et la seconde partie est moins passionnante, enfin jusqu'au final saisissant - et méga classique - en... Lire l'avis à propos de Cinquième colonne

2 1
Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·
Toutes les critiques du film Cinquième colonne (27)
Bande-annonce
Cinquième colonne
Vous pourriez également aimer...