Welcome to the American city

Avis sur City of Hope

Avatar Kurosiewicz
Critique publiée par le

City of Hope, film choral. Flics, profs, politiciens, chefs d'entreprise, syndicalistes, employés, citoyens engagés, citoyens lambda, mère divorcée, chômeurs, délinquants en herbe. Sayles donne vie à une trentaine de personnages grâce auxquels se dresse le portrait d'une ville ordinaire des Etats-Unis. En deux heures, Sayles réussit à dépeindre les différentes strates qui composent notre cadre urbain. A travers les arcs de ses personnages si différents et pourtant liés, apparaissent des sujets cruciaux : capitalisme effréné, corruption, communautarisme, apathie politique, absence d'éthique, confort individuel au détriment de la communauté. City of Hope a sûrement été une source d'inspiration pour David Simon. Ce film indépendant souffre malheureusement d'un manque de visibilité car difficilement trouvable dans le commerce.

Le dénouement survient comme une claque pour nous rappeler que chaque membre, chaque personnage de la communauté a son importance.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 252 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Kurosiewicz City of Hope