Disparition programmée

Avis sur Clara s'en va mourir

Avatar Elsa la cinéphile
Critique publiée par le

J'ai bien aimé la façon dont le thème du suicide assisté est traité dans ce film.
Jeanne Balibar y incarne Clara, une comédienne quadra qui vit seule avec son fils adolescent et qui découvre qu'elle est atteinte du même cancer qui a rongé son père : un cancer des poumons au stade 4, ce qui signifie : aucune chance de s'en sortir.
Elle organise alors son départ, auprès de sa famille : son fils, sa sœur (comédienne comme elle), sa mère, son compagnon (metteur en scène qui la fait monter sur scène), les membres de sa famille.
Elle a choisit et c'est irrévocable, de mourir dans la dignité, avant que les souffrances et le délabrement ne l'atteignent. elle a choisit une association en Suisse, qui propose ce genre de suicides.
Elle convoque alors toute sa famille, dans une séance déchirante où elle leur annonce son choix et où elle distribue les billets de train, pour se rendre dans un chalet en Suisse, là où elle a décidé de s'éteindre.
La scène finale, du suicide proprement dit, m'a fait verser des larmes et je dois dire que c'est plutôt rare chez moi, mais cette disparition dans l'Amour avec son fils de quinze ans (qui me faisait penser au mien, d'où l'émotion) m'a beaucoup touchée.

Jeanne Balibar (en plus de ses talents de chanteuse qui sont reconnus) se révèle être aussi une actrice sensible, au jeu plein de subtilités.

Un film à rapprocher par son thème avec "Quelques heures de printemps".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 402 fois
1 apprécie

Elsa la cinéphile a ajouté ce téléfilm à 2 listes Clara s'en va mourir

  • Films
    Cover Top 10 Films

    Top 10 Films

    C'est plutôt le Top 1000 en l’occurrence car j'y ai classé à peu près tous les films que j'ai vu !

  • Films
    Affiche Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

    Je me suis essayé à la critique : hum, hum !

    Tous les films pour lesquels j'ai écrit une critique. Par ordre chronologique de date d’écriture. C'est là que je vois que mes...

Autres actions de Elsa la cinéphile Clara s'en va mourir