Combat de femme, votre téléfilm de l'après-midi

Avis sur Clean

Avatar Powerpuff
Critique publiée par le

...Pas possible, ce truc est réellement sorti au cinéma, dans de vraies salles? Je suis pourtant bien placé pour le savoir, je regrette encore l'achat de ma place de ciné, mais je n'en reviens toujours pas d'avoir vu, enduré plutôt, 110 longues minutes de Maggie Cheung en gros plan en train de geindre.

Car la pauvre Maggie Cheung en gros plan pendant 110 longues minutes a de quoi se plaindre. Derrière ses faux airs de femme forte, et entre deux crises de larmes, elle aime à le faire savoir à tout le monde qu'elle a de quoi se plaindre pendant 110 longues minutes en gros plan. Heureusement, les autres on s'en fout quand même pas mal et on ne les voit pas trop histoire de ne pas perdre une des 110 longues minutes de gros plans sur Maggie Cheung.

Ce film est tout d'abord une réussite formelle. Toutes ces années passées à diffuser "Des jours et des vies", "Les Feux de l'amour" et autre "Amour, Gloire et Beauté" ont porté leur fruits et le "réalisateur" Olivier Assayas a compris qu'il n'y avait rien de mieux qu'un gros plan pour exprimer les émotions. Mais Clean est aussi et surtout l'oeuvre d'un ancien critique rock qui aime à nous montrer combien il est cool. "Ce film est le témoignage de la déchéance de la génération rock 'n' roll." (Source: ma mémoire des conneries que j'ai pu lire dans Les Inrockuptibles ou Télérama.) Ce qui se traduit à l'écran en langage moins pédant par: "Regardez comme je suis cool! J'ai réussi à caser dans mon film un live de Metric et une apparition de Tricky."

Clean est le film cool des gens cools qui ont en eux le coeur guimauve d'une ménagère de moins de cinquante ans qui aime voir des fictions simples qui lui ressemblent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 663 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Powerpuff a ajouté ce film à 1 liste Clean

Autres actions de Powerpuff Clean