Affiche Climax

Critiques de Climax

Film de (2018)

Surabondance amère

Un film des plus difficiles à noter. J’aurais pu mettre un bon vieux 2 ou un 8 si je n’avais rien vu de Noé au préalable : Gaspar, il faut te renouveler ! Vidéos de présentations genre télé réalité (regardez bien les titres des piles de livres et de VHS non anodines) puis plan séquence hypnotique d’une chorégraphie punk underground de jeunes un peu cons, cette mise en orbite... Lire la critique de Climax

20 4
Avatar chinaskibuk
5
chinaskibuk ·

La nuit des morts vivants

Gaspar Noé est un cinéaste à part dans la sphère cinématographique hexagonale. Son style, clivant produit soit une admiration ou un rejet total, en fonction de la perception même du spectateur qui se prend l’un de ses films en pleine gueule. Avec son dernier film, Love, le français avait désarçonné et un peu déçu son auditoire, avec une certaine radicalité « pornographique » ondulée par le... Lire la critique de Climax

133 7
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Avant que nous disparaissions.

Pour une raison que j'ignore, le film reste. Je l'ai encore dans ma tête, comme un refrain lancinant qui refuserait de partir. Un air qui ressemble à du Cerrone de la grande époque, qui a l'aspect du drapeau tricolore français et qui donne envie de bouger, de se déhancher, à l'image des protagonistes enfermés à l'intérieur du morceau. En une seule séquence, une seule petite... Lire l'avis à propos de Climax

50 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Les arcanes de l’imposteur

Une table basse. Un paquet de curly mous, trois Budweiser éventées, un camembert, de la sangria, une boite de Vogalène et une fiole d’huile de ricin. -Bon Gaspard, on sait comment tu fonctionnes, mais si tu veux qu’on te finance, il faut quand même que tu nous en dises un minimum - Minimum : un mot clé. On va verrouiller au max la com sur le film. Buzz de fou. - D’accord, bonne... Lire l'avis à propos de Climax

390 75
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper ·

Tu t'es vu quand t'abuses ?

Père Gaspar, raconte-moi une histoire. Une histoire de danse, avec de jeunes gens se barricadant le temps d'un week-end hivernal au milieu de nulle part, des platines, des bouteilles et quelques idées noires. Quatre murs, une piste, des coulisses, un drapeau, et laisser place à la fête. Une fête où la musique bastonne jusqu'à plus soif, un verre qui en appelle un autre, des petits groupes qui... Lire la critique de Climax

47 5
Avatar JimBo Lebowski
7
JimBo Lebowski ·

Le Sens de la Fête

Amateur de sensations filmiques recherche un remède à son insatisfaction primaire. Bonjour tous. Bienvenue. C'est important de souhaiter la bienvenue. Ma confession est la suivante : Climax est ma défloration pour ce qui concerne la sauce Gaspar Noé. Généralement quand on parle de sa première fois t'as toujours un connard pour te dire que c'est pas grave si ça dure pas, si tu durcis... Lire la critique de Climax

34 4
Avatar Fosca
8
Fosca ·

Que ce monde-là s'engloutisse...

Hypothèse 1 : Complaisance de Gaspar dans ce jeu de massacre Je me dis que j'en ai assez soupé de ces fumisteries. Je veux dire, il serait temps qu'il "étende" son univers et ses points de vue, ou sa réflexion même. Mais non, Gaspar Noé est resté bloqué dans son trou noir, qui est au fond un stade anal duquel il ne sort toujours pas. Il s'y vautre, il... Lire la critique de Climax

35 28
Avatar Laughing Stock
4
Laughing Stock ·

We die alone

Enfant terrible du cinéma français, Gaspar Noé aime choquer là où il passe. Cela avait déjà commencé avec le très bon Seul contre tous, son premier film en 1998 et suite de son moyen métrage Carne. Mais le phénomène Noé s'est surtout intensifié avec Irréversible en 2002, considérer alors comme une oeuvre insoutenable, puis dans une moindre mesure avec son formidable Enter the Void en 2010.... Lire l'avis à propos de Climax

32 14
Avatar Flaw 70
10
Flaw 70 ·

Mais qui a pissé dans la sangria ?

Climax est un film profondément dérangé et dérangeant, une expérience singulière qui ne laisse à aucun moment le spectateur respirer, une descente aux enfers qui passe par les abysses du vice humain et où il n'y a qu'une seule échappatoire: la neige d'une matinée ensoleillée. Pouvant s'apparenter pour certains à un grand clip... Lire la critique de Climax

22 9
Avatar MarvinGombart
8
MarvinGombart ·

Fais pas ch... si tu veux lire une vraie critique, reviens en septembre

Quoi de plus logique que de clôturer cette journée ciné du 22 juin 2018, débutée en compagnie de Andrei Zviaguintsev puis poursuivie à côté d'Abel Ferrara à deux... Lire la critique de Climax

97 30
Avatar takeshi29
10
takeshi29 ·