Advertisement
Affiche Climax

Critiques de Climax

Film de (2018)

La nuit des morts vivants

Gaspar Noé est un cinéaste à part dans la sphère cinématographique hexagonale. Son style, clivant produit soit une admiration ou un rejet total, en fonction de la perception même du spectateur qui se prend l’un de ses films en pleine gueule. Avec son dernier film, Love, le français avait désarçonné et un peu déçu son auditoire, avec une certaine radicalité « pornographique » ondulée par le... Lire la critique de Climax

115 7
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Les arcanes de l’imposteur

Une table basse. Un paquet de curly mous, trois Budweiser éventées, un camembert, de la sangria, une boite de Vogalène et une fiole d’huile de ricin. -Bon Gaspard, on sait comment tu fonctionnes, mais si tu veux qu’on te finance, il faut quand même que tu nous en dises un minimum - Minimum : un mot clé. On va verrouiller au max la com sur le film. Buzz de fou. - D’accord, bonne... Lire la critique de Climax

314 65
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper ·

Que ce monde-là s'engloutisse...

Hypothèse 1 : Complaisance de Gaspar dans ce jeu de massacre Je me dis que j'en ai assez soupé de ces fumisteries. Je veux dire, il serait temps qu'il "étende" son univers et ses points de vue, ou sa réflexion même. Mais non, Gaspar Noé est resté bloqué dans son trou noir, qui est au fond un stade anal duquel il ne sort toujours pas. Il s'y vautre, il... Lire l'avis à propos de Climax

26 28
Avatar Laughing Stock
4
Laughing Stock ·

La salsa du démon

Bonne nouvelle pour les nauséeux habitués à quitter la salle à mi-parcours, Noé a décidé de balancer son générique de fin en début d’étape. Le jeune Gaspar, cinquante-cinq ans, se veut audacieux. Il nous invite à découvrir sa piaule où s’entasse sa collection de dvd. Le procédé est d’une infinie finesse. À l’image d’un chômeur quinquagénaire faisant mine de bouquiner du Rimbaud devant une fac... Lire la critique de Climax

37 2
Avatar Volte
5
Volte ·

Avant que nous disparaissions.

Pour une raison que j'ignore, le film reste. Je l'ai encore dans ma tête, comme un refrain lancinant qui refuserait de partir. Un air qui ressemble à du Cerrone de la grande époque, qui a l'aspect du drapeau tricolore français et qui donne envie de bouger, de se déhancher, à l'image des protagonistes enfermés à l'intérieur du morceau. En une seule séquence, une seule petite... Lire l'avis à propos de Climax

19 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Prix du film qui pourrait être raccourci d'une heure

Avec "Climax", Gaspar Noé nous la fait à l'envers. Mais si le film commence par le générique de fin, c'est aussi parce que le réalisateur est un type prévenant pour tous les techniciens et acteurs qui ont mouillé la chemise pour faire ce film : on sait jamais au cas ou les spectateurs fuient la salle avant la fin... Pourtant les premiers plan-séquences sont époustouflants.... Lire l'avis à propos de Climax

16 4
Avatar Alain Bachellier
4
Alain Bachellier ·

Sangria di luna.

Très déçu par cette nouvelle salve Noé qu’on a survendue depuis son passage cannois à renfort de « huis clos ébouriffant », « danse cauchemardesque » ou « bombe expérimentale » bref un nombre incommensurable de notules dont la presse aime se gargariser, alors qu’on ne l’ovationne pas du tout pour ce qu’il est : Un catalogue du style Gaspar Noé, condensant tous ses précédents films et toutes... Lire la critique de Climax

4
Avatar JanosValuska
3
JanosValuska ·

LSD

... J'enlèverai jamais à Noé sa capacité a imprégner ses spectateurs en laissant virevolter sa personnalité artistique, surtout au sein de ce morne et insipide cinéma Français. Seulement a trop vouloir jouer à être soi-même, cela finit par devenir un peu risible, et c'est exactement ce que j'ai ressenti en regardant son nouveau film. Déjà ennuyé par "Love", j'attendais... Lire la critique de Climax

4 1
Avatar monDmonium
5
monDmonium ·

Le Sens de la Fête

Amateur de sensations filmiques recherche un remède à son insatisfaction primaire. Bonjour tous. Bienvenue. C'est important de souhaiter la bienvenue. Ma confession est la suivante : Climax est ma défloration pour ce qui concerne la sauce Gaspar Noé. Généralement quand on parle de sa première fois t'as toujours un connard pour te dire que c'est pas grave si ça dure pas, si tu durcis... Lire la critique de Climax

34 4
Avatar Fosca
8
Fosca ·

Very annoyingly bad trip

Nope. Nope, nope, nope, nope, nope. L’auteur de ces lignes n’a rien contre Gaspar Noé, dont il a soigneusement évité le polémique Love, tant ce dernier avait tous les airs d’une coquille vide (à tort ou à raison), mais dont il a encore en mémoire les effets bœufs qu’ont eu sur lui Irréversible et Seul contre tous. Il est loin d’être un fan inconditionnel,... Lire la critique de Climax

5
Avatar Scaar_Alexander
2
Scaar_Alexander ·