👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Nous connaissons tous Gaspar Noé pour les tendances scandaleuses de ses films, notamment Love pour ses tendances dirait-on "pornographiques", ou encore Irréversible pour une scène de viol insupportable aux yeux de tous. Mais si nous nous retrouvons une fois de plus devant son écran, c’est que nous demandons toujours plus de sensations fortes, et Climax nous les sert sur un plateau d’argent.
Sous les basses rythmées du majestueux Supernature de Cerrone, s’offre à nous une première scène de danse époustouflante, menée par une troupe d’une vingtaine de danseurs on ne peut plus performants. Ils sont arrogants, gracieux, harmonieux, dégagent un esprit de communion fort, et du kiff, du kiff, du kiff. Ce spectacle vous prend par les tripes et vous permet d'oublier toutes vos appréhensions quant aux prochaines horreurs.
Puis Gaspar Noé plante ses graines, une à une, sur la sangria, un peu trop mise en avant, sur les relations entres les personnages, certaines un peu trop intimes, et sur les personnalités de chacun. C’est alors que lorsque tout explose. Nous découvrions les danseurs encore sous contrôle, mais c’est lorsqu’ils deviennent hors de contrôle que les vices de chacun se dévoilent, ainsi que leurs angoisses et désirs. Ils se laissent envahir par l’amour et la haine qu’ils portent en eux, et la caméra quasi invisible nous fait prendre part à la danse. Cette danse, qui paradoxalement à la première, devient un cauchemar commun et une atrocité d’ensemble, reste magnifique sous des lumières sensuelles et hypnotiques.

Malgré un réalisme maladroit par certains moments et un esprit tordu de la part du réalisateur, je considère tout de même Climax comme une réussite de sa part. Il a réussi a me transporter dans ce huit clos déjanté, où mes émotions se mêlent au rythme d’une bande son frénétique.

ClotildeNg
8
Écrit par

il y a 3 ans

1 j'aime

1 commentaire

Climax
Velvetman
7
Climax

La nuit des morts vivants

Gaspar Noé est un cinéaste à part dans la sphère cinématographique hexagonale. Son style, clivant produit soit une admiration ou un rejet total, en fonction de la perception même du spectateur qui se...

Lire la critique

il y a 3 ans

152 j'aime

7

Climax
takeshi29
10
Climax

Fais pas ch... si tu veux lire une vraie critique, reviens en septembre

Quoi de plus logique que de clôturer cette journée ciné du 22 juin 2018, débutée en compagnie de Andrei Zviaguintsev puis poursuivie à côté d'Abel Ferrara à deux reprises, avec une petite...

Lire la critique

il y a 4 ans

104 j'aime

30

Climax
Moizi
9
Climax

Une critique française et fière de l'être

Séance unique en Guyane pour ce film, je ne savais rien, je n'avais vu aucune image, je ne suis même pas sûr d'avoir vu l'affiche en grand, je savais juste que c'était le dernier Gaspard Noé et que...

Lire la critique

il y a 3 ans

62 j'aime

4

Blindspotting
ClotildeNg
8

‘I rap cuz that’s the only way they listen’

Le superbe *Blindspotting*, réalisé par Carlos Lopez Estrada et scénarisé par les deux acteurs principaux et amis de longues dates, Rafael Casal et David Diggs, est époustouflant dès les premières...

Lire la critique

il y a 3 ans

5 j'aime

Drive
ClotildeNg
5
Drive

Pas ma cam'

Le cultissime Drive de Nicolas Winding Efn m'a laissé complètement perplexe, au pied de mes attentes. Le film regroupe à l’écran tout ce que l’on aime voir : un Ryan Gosling badass mêlé à une...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

1

Climax
ClotildeNg
8
Climax

French kiss

Nous connaissons tous Gaspar Noé pour les tendances scandaleuses de ses films, notamment Love pour ses tendances dirait-on "pornographiques", ou encore Irréversible pour une scène de viol...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

1