Affiche Close-Up

Critiques de Close-Up

Film de (1990)

  • 1
  • 2

The true man shows

Une fois n’est pas coutume, il est préférable de se renseigner avant le visionnage de film pour en apprécier totalement la savoureuse complexité. Tout est trompeur dans Close Up : sa fiction, sa vérité, son personnage principal, son réalisateur. En 1990, alors qu’il prépare un tournage, Kiarostami lit dans la presse le récit de l’arrestation... Lire la critique de Close-Up

15 4
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Quand la fiction s'engouffre dans la réalité

La beauté de la dernière séquence, pourtant mutilée dans sa bande son à cause d'un micro ne fonctionnant qu'à moitié, est renversante. Un choc émotionnel d'une rare intensité, et difficile à anticiper. Close-Up est un film unique dans sa manipulation du réel et de la fiction, une collision autant qu'une symbiose entre les deux univers, confectionnées par le chef d'orchestre iranien... Lire la critique de Close-Up

9 8
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

Du théâtre de la vie au je de l'acteur.

Le gros plan, ou close-up, est un moment à part au cinéma. C'est le moment, en effet, où le cinéma ne cherche plus à faire « son cinéma », à n'être qu'esbroufe ou illusion, spectacle ou artifice, afin de tendre vers le réel, le vivant, le visage de l'autre et les secrets qui y sont enfouis : la peur, le doute, le dégoût, la tristesse ou encore le bonheur ; tous ces... Lire l'avis à propos de Close-Up

9
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Close up, Stand up

Une belle surprise que ce Close-up ! J’avais beaucoup aimé Le goût de la Cerise et là il en va de même pour cette œuvre atypique qui révèle un réel talent de cinéaste. Kiarostami nous emmène et nous abandonne là, quelque part entre fiction et documentaire, entre l’illusion et la réalité, où sommes-nous exactement ? Chose d’autant plus troublante que le film se base sur des faits réels et a pour... Lire la critique de Close-Up

8
Avatar Moorhuhn
8
Moorhuhn ·

La double imposture

Un illustre inconnu, Hossain Sabzian, entre chez des particuliers en se faisant passer pour le cinéaste Mohsen Makhmalbaf (un des réalisateurs iraniens les plus connus). Il est arrêté et traduit devant la justice. Kiarostami va filmer le procès et reconstituer certaines scènes. Quand il fait ce film étrange et déroutant, le cinéaste iranien est dans sa meilleure période : la fin des années 80 et... Lire la critique de Close-Up

26 3
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

"J'ai mon image, donc j'existe"

Hossein Sabzian, cinéphile au chômage, piège une famille bourgeoise en se faisant passer pour un célèbre cinéaste iranien. On imagine aisément qu'un tel fait divers a pu constituer un magnifique terrain de jeu pour Abbas Kiarostami. Close-up n'est ni un reportage, ni un docu-fiction. Close-up est le Deus ex machina d'une quasi farce judiciaire. Close-up est une leçon de Cinéma qui... Lire la critique de Close-Up

8 4
Avatar GigaHeartz
9
GigaHeartz ·

Générateur de fiction

Entre manipulation la plus vertigineuse et le réalisme le plus bouleversant, Kiarostami ne choisit pas : "Close Up" - son meilleur film à date - qui ose faire revivre à un incurable fan de cinéma son imposture, à savoir se faire passer pour le réalisateur Makhmalbaf - proclame une foi lucide et sensible dans le Cinéma. Formellement, il est... Lire l'avis à propos de Close-Up

4
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

La dictature du réel

La fiction permet de sublimer le réel Le coup de génie du film c'est qu'il est composé de l'alternance de deux types de séquences : Des séquences "documentaires" Où l'on suit le (vrai) procès d'un type qui a escroqué une famille en se faisant passer pour un réalisateur iranien (Makhmalbaf). Les plaignants accusent le type de les avoir... Lire la critique de Close-Up

9 3
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·

L'homme qui aimait le cinéma

C'est une histoire qui relève du fait divers : un homme se fait passer pour un réalisateur célèbre auprès d'une famille iranienne crédule qui accepte de le recevoir chez elle, honorée qu'un invité de marque veuille la fréquenter. Mais l'imposteur est vite démasqué. Il est arrêté, mis en prison puis jugé lors d'un procès. C'est là que Kiarostami s'intéresse à l'affaire, parce que elle a... Lire la critique de Close-Up

2
Avatar Backdrifters
9
Backdrifters ·

Le passager.

Dans son court métrage Le jour de la première de Close up, Nanni Moretti dit du film de Kiarostami qu’il est un film sur le pouvoir du cinéma. On pourrait même dire que c’est un film de cinéphile paradoxalement pour non cinéphile. Ce n’est pas le plus mystérieux des films du cinéaste iranien, ce n’est pas non plus son plus beau en terme de mise en scène, d’image, de profondeur de champ, de... Lire la critique de Close-Up

2
Avatar JanosValuska
8
JanosValuska ·
  • 1
  • 2