Affiche Closer, entre adultes consentants

Critiques de Closer, entre adultes consentants

Film de (2004)

Légèrement fade, un tantinet superficiel

Preuve en est l'un des titres les moins inspirés de ces derniers mois. Un film intéressant mais résolument moyen, heureusement grandement servi par les stars à l'affiche, parmi lesquelles bien sûr Natalie. Sa présence (et le fameux strip-tease entre autres choses) justifient plus que jamais l'existence même de cette liste "je ne serai pas objectif", et au moins l'un des points de la note, sinon... Lire l'avis à propos de Closer, entre adultes consentants

14 2
Avatar SeigneurAo
7
SeigneurAo ·

Critique de Closer, entre adultes consentants par Pimprenelle

J'ai beaucoup débattu de Closer avec mes proches, avant et après l'avoir vu. Avant pour l'accorche "entre adultes consentants", qui sonnait comme un fronton d'un club échangiste, trop racoleuse à mon gout. Et après avoir vu le film, puisque l'accroche s'y justifiait selon moi: en effet, le film est centré sur les relations qu'entretiennent les 4 personnages principaux. Le principal débat portait... Lire la critique de Closer, entre adultes consentants

22 1
Avatar Pimprenelle
5
Pimprenelle ·

La beauté des gens tristes

Attention, malgré les présences de Julia et Jude, ceci n'est pas une p... comédie romantique; en effet, si les personnages ne font que parler d'amour, le véritable sujet flirte avec la jalousie, la méchanceté et l'égoïsme. Le réalisateur n'est pas tendre avec eux non plus, car il ne leur laisse aucune véritable chance de bonheur , aucun échappatoire (encore que Clive Owen dit "Caveman" est... Lire l'avis à propos de Closer, entre adultes consentants

14
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

Critique de Closer, entre adultes consentants par Baragne

A qui baise B qui se fait baiser par C qui baise D qui se fait baiser par A. Le titre suggère une histoire bien plus tordue que ce qui nous est offert. Des histoires de couples banales vécues par des gens un peu chiant (ou l'inverse). Les sauts dans le temps sont un peu déroutants, les dialogues sont intenses et efficaces. Le personnage de Clive Owen est drôle et convaincant. Natalie Portman est... Lire la critique de Closer, entre adultes consentants

11
Avatar Baragne
5
Baragne ·

L'important n'est pas ce qui est vrai mais ce que l'autre veut nous apprendre par ce qu'il dit

Il y a la musique de Damian Rice le Jeu viril de Clive Owen L'adolescent victime de lui-même Jude Law L'oiseau fragile Nathalie Portman La sublime Julia Robert femme forte mais seulement autant qu'on peut l'être... les adultes ne font pas toujours ce qu'ils devraient faire et se laissent emporter par ce qu'ils vivent. Avant d'être adultes nous sommes d'abord humains. Ce film nous apprends qu'il... Lire la critique de Closer, entre adultes consentants

16 2
Avatar megaconnard
8
megaconnard ·

Critique de Closer, entre adultes consentants par Herma

A voir pour les acteurs, et particulièrement Natalie Portman. Elle est vraiment très belle, et très juste dans ce rôle de strip-teaseuse, qui paraît être la seule vraie gentille de l'histoire, mais se révèle être le personnage le plus énigmatique, et peut-être manipulateur. Le film a de bonnes idées, et aurait pu être bien mieux. Julia Roberts est sous-utilisée, et Jude Law fadasse. Dommage. Lire l'avis à propos de Closer, entre adultes consentants

6 1
Avatar Herma
5
Herma ·

Critique de Closer, entre adultes consentants par BibliOrnitho

Jude croise par hasard Nathalie dans une rue de Londres. C'est immédiatement l'attirance mutuelle. Jude est un écrivain raté qui écrit pour la section nécrologique d'un quotidien. Nathalie est un ex strip-teaseuse américaine fraîchement débarquée en Europe. Trois ans plus tard, on retrouve Jude en train de se faire photographier par Julia. Il est enfin parvenu à écrire un bouquin et se fait... Lire l'avis à propos de Closer, entre adultes consentants

4 3
Avatar BibliOrnitho
3
BibliOrnitho ·

Closer, entre adultes ....CONSENTANTS

(CONSENTANTS en caps pcq c’est comme ca ca se lit dans ma tete en temps qu’étrangère)Un truc marrant en temps que coreene sur ce machine a SensCritiquer cest voir comment les titres des films etrangers se faire adapte pour les beaux yeux des francais ( hm je capte pas tout a fait comment Cruel Intentions devient Sexe Intentions mais d’accord... ) comme c’est le cas 86 fois sur... Lire la critique de Closer, entre adultes consentants

1
Avatar quarterbefore1
9
quarterbefore1 ·

Critique de Closer, entre adultes consentants par Neil

J'ai su dès la première seconde, avec l'horrible chanson du générique que j'allais avoir droit à un pur navet : certaines choses ne trompent pas. Sérieusement, quel est le fuck ? Une version des Feux de l'Amour en accéléré, avec des mots cochons histoire de le faire passer pour un film subversif. Gros plaisir. Même le cul de Natalie Portman n'y fait rien. Lire la critique de Closer, entre adultes consentants

5
Avatar Neil
1
Neil ·

Elégant et cruel

Elégant, cruel et perfide, cet étonnant et raffiné chassé croisé entre deux couples nous touche en plein cœur. Servi par un quatuor d’acteurs qui caressent le sublime (Portman et Owen en tête), Closer est un film qui parle, qui nous parle. Jeu de dupes opposant courage de circonstance et petites lâchetés de tous les jours, où ceux qui semblent les mieux servis par la vie ne sortent ni grandis,... Lire la critique de Closer, entre adultes consentants

2
Avatar Fritz Langueur
8
Fritz Langueur ·