Ca plane pas pour moi

Avis sur Code 7500 - Un avion en détresse

Avatar 270345
Critique publiée par le

Mayday, mayday !
Décidément, il ne peut plus y avoir de 11 septembre sans que les chaînes de la TNT ne rivalisent de paresse pour nous re-matraquer les atrocités de 2001 en Amérique... Sans y apporter quoi que ce soit qu'on ne sache déjà... Le jour même ou la veille de la date comme, en 2021 ou TMC mettait à l'affiche "Vol 93", et pour ne pas être en reste Arte et son vol 7500 "Avion en détresse".
N'exigerait-on jamais dans le CV des candidats à la direction des programmes TV un zeste d'originalité ?
Certes, vous me direz que ma note est un rien complaisante avec ce genre de film dont ce n'est pas la première fois qu'on assistece genre de détournement ou de prise d'otages !
Et pourtant, je déteste souvent les films de huis-clos, estimant le théâtre bien plus propice à ce genre de spectacle. Mais celui-ci a su me tenir en haleine durant 83 mn, ce qui représente une singulière performance... Mais ça a été plus fort que moi : pendant tout le temps de ce vol piraté, je n'ai cessé de me mettre à la place de ce jeune co-pilote, livré à lui-même avec sa jeunesse, son manque de maturité et son inexpérience... Aussi à vomir la passivité des voyageurs de ce vol face à quelques bras cassés de pirates-amateurs, neutralisables en un tour de main par quelques passagers déterminés. Comme c'est arrivé dans lle train Thallys !
D'admirer aussi la résistance de la porte d'accès à la cabine de pilotage de l'Airbus face aux béliers des assaillants : c'est décidé, je ne volerai plus dans aucun autre avion de ligne !
Bref, que j'aie pris à coeur cette aventure était une prouesse à réaliser que Patrick Vollrath à atteinte, d'autant qu'à ce que je sache, c'est son premier film ! Pour un coup d'essai...
Quelle réussite dans cette réalisation, et dans sa participation au scénario... Sans doute devait-il mûrir depuis longtemps cette aventure ?...
Mais le choix des comédiens est lui aussi une réussite, malgré l'absence de ténors du genre... Que des inconnus ou presque et pourtant, quelle véracité de jeu !
Comme ce pirate téléphonant à sa mère pour s'excuser de sa barbarie...
Que de sobriété dans ce drame ce qui en augmente l'intensité...
A l'intention des plumitifs qui commentent les films dans la Presse TV : ils devraient parfois les regarder et ne pas se contenter des docs pour jounalistes qui leur sont adressées !
En effet, le co-pilote n'est pas marié à l'hôtesse accompagnant ce vol comme l'un d'eux le prétend mais s'apprêtait à le faire, ayant eu un petit garçon avec elle... CQFD...
Bon vol quand même !
Arte le 10.09.2021

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 21 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 270345 Code 7500 - Un avion en détresse