It’s not a healthy film

Avis sur Coffee and Cigarettes

Avatar Vincent_Ruozzi
Critique publiée par le

Succession de courts métrages, Coffee and Cigarettes est une fresque de discussions autour d’une boisson, généralement un café, et de cigarettes. Réalisé par Jim Jarmusch, le projet était à la base un simple court-métrage filmé en 1986, l’année de sortie de Down by Law. Plébiscité par la critique, Jarmusch tournera ensuite pendant près de 20 ans diverses scènes réunissant un duo ou un trio de personnage dans des huis-clos intimistes. En 1993, Coffee and Cigarettes III, intitulé Somewhere in California, décrocha la palme d’or du meilleur court métrage.

Tous les intervenants sont des proches du réalisateur qu’il recruta parmi ses connaissances du monde musical et cinématographique. De voir pêle-mêle Roberto Benigni, Steve Buscemi, Iggy Pop, Tom Waits, Cate Blanchett, Steve Coogan ou encore Bill Murray assis à une table en train de boire du café et de fumer est un évènement qui vaut le détour à lui seul. Dommage que certains, comme Forest Whitaker ou John Lurie, manquent à l’appel.

Rien de transcendant, certes, dans ce Coffee and Cigarettes, mais il y a ce sentiment de partager un moment rare. Le cadre intimiste donne l’impression que les acteurs se dévoilent au spectateur. Je suis dorénavant persuadé que Bill Murray boit le café à même la cafetière et que Steve Buscemi est fan d’Elvis Presley.

Si vous aimez l’esthétisme en noir & blanc de Jarmusch, les onze petites histoires de Coffee and Cigarettes vous plairont certainement. Un film addictif, bourré de caféine et de nicotine dont on apprécie la simplicité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 637 fois
16 apprécient · 1 n'apprécie pas

Vincent_Ruozzi a ajouté ce film à 1 liste Coffee and Cigarettes

Autres actions de Vincent_Ruozzi Coffee and Cigarettes