J'l'ai tué finalement... Douze ans j'avais... J'déconne !

Avis sur Collatéral

Avatar Halifax
Critique publiée par le

Collatéral c'est peut-être le meilleur film de Tom Cruise. En tout cas, un de mes préférés.

Porté par un duo invraisemblables : Vincent (Tom Cruise) tueur à gages et Max (Jamie Foxx) conducteur de Taxi qui rêve d'ouvrir une agence de location de limousine et qui ment à sa mère.
Ce duo aux premiers abords n'a rien de transcendant mais porté par une écriture formidable et un Michael Mann présent derrière la caméra, il devient intense. Ce duel, cette quasi-amitié allant même parfois à l'admiration, est très bien menés par Mann.

Certaines répliques de Vincent sont justes superbement bien senties, la BO est excellente puis il y a cette scène surréaliste, absolument superbe : Alors que Vincent et Max sont en pleine nuit, qu'on sent une tension entre les deux, Shadow of the sun d'Audioslave commence avec des images du taxi roulant dans un Los Angeles nocturne mais illuminé, puis le temps s'arrête le temps d'un loup, spectateurs et acteurs sont alors immobiles, fixant ce loup qui ne devrait pas être là. Un moment de contemplation formidablement mené qui à lui seul donne au film un dimension spéciale.

Collatéral n'abuse pas de twist inutile mais contient une trame plus que solide : Vincent a une liste et rien ne peut l'en détourner sauf peut-être Max car le dernier point de cette liste...Max y tient aussi...mais tout cela n'est que du hasard.

Vu, vu et encore revu, collatéral n'a de cesse d'être meilleur, certaines scènes deviennent chaque fois meilleure notamment celle de la boite de nuit.
Une nuit à Los Angeles n'a jamais été aussi prenante. Cruise et Foxx offrent deux très bonnes prestations pour une fin tout aussi contemplative. Collatéral n'est pas le plus gros succès de notre ami Tom Cruise mais c'est son meilleur rôle, le plus énigmatique, le plus aboutit.

Vincent est un personnage charismatique et froid mais devant lequel on est admiratif :
"Tu n'es jamais qu'un contrat que je dois honorer"
"Si ils fouillent le coffre, ils vont dedans"
"Six milliards de bipèdes au monde et tu vas me faire une crise pour un gros enflé ?"

Au moins c'est clair, Collatéral ne badine pas avec les contrats, si tu signes, tu vas toujours au bout du film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 542 fois
8 apprécient

Halifax a ajouté ce film à 16 listes Collatéral

Autres actions de Halifax Collatéral