La Malédiction Céleste

Avis sur Color Out of Space

Avatar MalevolentReviews
Critique publiée par le

Réalisateur de petits films d'horreur au début des années 90, Richard Stanley s'est vu traumatisé par Hollywood lorsque son premier gros film de studio lui échappe des mains. Son adaptation de "L'Île au Dr Moreau" échouera finalement à John Frankenheimer avec le succès qu'on lui connait. Il continua cependant d'écrire des scénarios, toujours dans le genre horrifique (dont celui du sympathique Abandonnée) avant de s'atteler à un projet qui lui tenait à cœur depuis des lustres : l'adaptation d'une nouvelle de Lovecraft intitulée "La Couleur tombée du ciel". Un projet officiellement entrepris depuis 2013 et qui a finalement vu le jour six ans plus tard.

Pour quiconque a lu la nouvelle, cette relecture moderne située au XXe siècle peut dérouter, les nombreux changements opérés ici ne pouvant pas plaire aux puristes mais force est d'admettre que le réalisateur sud-africain connait Lovecraft, connait la nouvelle publiée en 1928 et sert ici une réelle adaptation au sens propre, conservant toute la teneur du récit originel pour délivrer un long-métrage aussi imparfait que foncièrement intrigant. Non dénué de défauts pour la plupart évitables, Color Out of Space n'est plus l'histoire racontée par un arpenteur à travers les souvenirs d'un voisin mais propose une linéarité plus sobre où la famille Gardner va, comme dans la nouvelle, se retrouver face à des évènements de plus en plus surnaturels après l'atterrissage d'une météorite dans leur jardin.

Nanti d'une mise en scène travaillée, de plans léchés et d'un soin particulier apporté aux effets spéciaux et sonores, le film met hélas un peu trop de temps à démarrer, garni de séquences dispensables et d'un Nicolas Cage comme d'habitude ingérable mais reste un long-métrage surprenant de par sa prise de risque immense et son travail quant à instaurer une atmosphère progressivement pesante, ponctuée de séquences sanglantes bien old school. Ni la meilleure adaptation de Lovecraft ni un film d'horreur impérissable mais bel et bien une lettre d'amour à l'écrivain américain, Color Out of Space n'en demeure pas moins une agréable surprise qui risque fort de rebuter, notamment à cause de sa mise en scène décalée pour ne pas dire arriérée et son acteur principal sujet à de trop nombreuses moqueries (justifiées pour la plupart).
Amoureux du cinéma de genre, ne passez pas à côté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
7 apprécient

MalevolentReviews a ajouté ce film à 2 listes Color Out of Space

Autres actions de MalevolentReviews Color Out of Space