Une histoire assez réaliste sur les "camps" homophobes

Avis sur Come As You Are

Avatar CoMafalda
Critique publiée par le

L'histoire d'adolescent.e.s envoyé.e.s dans un centre catho parce qu'iels sont gays. Considéré.e.s comme déviant.e.s, les dits "accompagnant.e.s" du centre leur font douter de leur sexualité et les dénigrent.

Même si ce n'est pas inspiré d'une histoire vrai, il n'empêche que le déroulé apparait réaliste, des camps d'internements pour gays ont malheureusement existé (il en existerait toujours) et dans lesquels ont faisait passer pour aliénée toute personne qui se déclarait homo ou lesbienne. L'homosexualité a également été mis dans une liste officielle de l'OMS recouvrant les maladies reconnues. Elle n'a été enlevé que depuis peu, quelques années tout au plus.

Le casting fonctionne bien, on apprécie le jeu de Chloé Grace Moretz, Forrest Goodluck, Jennifer Elhe et Sasha Lane, peut être connu.e.s par les dernières générations et qui semble avoir un bel avenir d'acteur et d'actrices.

La réalisation est de Desiree Akhavan, qui a déjà réalisé d'autres films et des séries, notamment sur la bisexualité. Rien que pour ce qui semble faire partie de ses convictions: visibilisation, sensibilisation, féminisme, ses œuvres donnent envie d'être vues. Ce film est en tout les cas intéressant à voir, sans s'ennuyer et peut amener à un début de questionnement sur l'homophobie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 77 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de CoMafalda Come As You Are