Affiche Commando

Critiques de Commando

Film de (1985)

80 à l'heure.

Commando c'est l'archétype même des Eighties, à se demander pourquoi ils ont continué à faire des films après celui-là. C'est une ode à la testostérone pure et au machisme raz les pâquerettes. Bref, c'est un film qui a des couilles bien velues et qui n'hésite pas à les sortir. Déjà notre autrichien favoris porte le doux sobriquet de John Matrix... respect. John Matrix c'est un type... Lire la critique de Commando

115 29
Avatar Plug_In_Papa
6
Plug_In_Papa ·

John Matrix = Jack Slater

Par Crom, que c'est bon ! Un film certainement mal interprété à l'époque, surtout quand on sait que 8 ans plus tard, Last Action Hero dont la portée auto-parodique était l'apanage, a du attendre sa carrière en vidéo club pour être apprécié à sa juste valeur. Et en parlant de Last Action Hero, vous ne vous êtes jamais dit "Putain, ça serait vachement cool que John McTiernan aille jusqu'au bout... Lire l'avis à propos de Commando

83 11
Avatar zombiraptor
8
zombiraptor ·

C'est pas entre les yeux que je vais te buter, c'est entre les couilles !

Si j'ai donné une si bonne note à ce film bien évidemment conspué par la critique consensuelle, c'est en raison du fait qu'il s'agit de l'archétype parfait du film de commando à la mode "eighties". Un vrai mètre étalon du genre... Les poncifs propres au genre y sont constamment repoussés jusqu'à l'extrême et participent d'une joyeuse et anarchique débauche de clichés jubilatoires... Le film,... Lire la critique de Commando

49 1
Avatar danmaker
9
danmaker ·

Critique de Commando par Ezhaac

John Matrix était le meilleur des meilleurs avec mention avant de quitter l'armée pour partir à la retraite s'occuper de sa future bonnasse de fille. Aujourd'hui, il lui étale de la glace sur le visage, la jette dans des piscines, nourrit des biches et porte des troncs de seize tonnes sur son épaule. Lui et Bennett (une sorte de Freddy Mercury en côte de maille qui aurait abusé de la... Lire la critique de Commando

29 15
Avatar Ezhaac
10
Ezhaac ·

NE ME JUGEZ PAS!!

Si les années 80 de mon enfance ont eu un héros, c'est Commando. Une scène d'ouverture fantastique où sur un soleil couchant, Schwarzenegger apparaît avec un tronc d'arbre sur l'épaule, l'air de rien (ben quoi, il a été couper du bois pour l'hiver, comme ça, il en aura plus), et déjà on sait qu'on est pas là pour rigoler. Enfin façon de parler. Et après une série de scènes touchantes pour... Lire la critique de Commando

20 6
Avatar toma_uberwenig
8
toma_uberwenig ·

Matrix reloaded

John Matrix est une brute virile couillue jusqu'aux oreilles, il se promène au petit matin en portant des arbres sur l'épaule, il arrache les cabines téléphoniques qui sont sur son passage et beaucoup d'autres choses aussi, Matrix aime bien arracher des trucs, il arrache des parois d'avion, des cadenas, des fauteuils de voiture, des portes, des tôles de hangar, même que sa fille fait la même... Lire la critique de Commando

42 16
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·

De la subtilité des eighties

Le vétéran John Matrix vivait paisiblement avec sa fille dans son chalet, à transporter des troncs d'arbres tous les jours sur ses épaules avec un seul bras ou caresser des biches. Jusqu'à ce qu'un cartel sud-américain (ou quelque chose comme ça) allié à une sorte de Freddy Mercury ventripotent décide d'enlever sa fille chérie pour le faire chanter. Ni une ni deux, le super-soldat qui... Lire l'avis à propos de Commando

14 5
Avatar Jackal
6
Jackal ·

Un Arnold dans ta gueule.

Pour pleinement apprécier Commando, il est nécessaire de le replacer dans un contexte précis, celui des années 70-80. A cette époque, les films d'action dominaient le marché occidental, et Stallone ou bien l'ami Schwarzenegger étaient adulés. Des surhommes, capables de mettre un continent à feu et à sang avec une simple grenade. Pour les gosses, ils s'agissait de modèles. Pour les adultes, la... Lire l'avis à propos de Commando

10 1
Avatar Hakken
7
Hakken ·

Peu importe, où, quand et comment, quelqu'un doit payer.

Dans la foulée de l'année 1985 qui a vu la sortie de Terminator et Kalidor, la légende du talisman, Arnold Schwarzenegger part sur les traces de Rambo en pleine euphorie reaganienne et frappe très fort avec ce film d'action dopé à la testostérone avec des punchlines humoristiques uniques produit par le célèbre Joel Silver (L’Arme fatale, Matrix). Ancien membre d'un commando de choc des... Lire l'avis à propos de Commando

9 3
Avatar HITMAN
8
HITMAN ·

Le Bulldozer Autrichien

Commando donne tout son sens au mot action. En 1h30 le film enchaine sans aucun complexe les cascades et les fusillades les plus improbables. Malgré son personnage absurde de commando à la retraite prêt à tuer 200 soldats et flics pour sauver sa fille, Arnold Schwarzenegger arrive à convaincre. Tout simplement parce qu'il n'y a que lui qui puisse faire ça. Dans ce film Arnold arrache... Lire la critique de Commando

8
Avatar Charles_d_Artagnan
8
Charles_d_Artagnan ·