Affiche Commando

Critiques de Commando

Film de (1985)

80 à l'heure.

Commando c'est l'archétype même des Eighties, à se demander pourquoi ils ont continué à faire des films après celui-là. C'est une ode à la testostérone pure et au machisme raz les pâquerettes. Bref, c'est un film qui a des couilles bien velues et qui n'hésite pas à les sortir. Déjà notre autrichien favoris porte le doux sobriquet de John Matrix... respect. John Matrix c'est un type... Lire l'avis à propos de Commando

137 29
Avatar Plug_In_Papa
6
Plug_In_Papa ·

KETCHOUP 6 ... toi tu t'es po fait un beret vert au petit déjeuner

Bonjour et bienvenue sur ma critique de Commando, le film qui fait pleurer les bérets vert, rouges, bleus et autres couleurs de l'arc en ciel des machos qui plantent des couteaux comme des cures dents dans les fesses. L'histoire / il est 3h29 quand je scrute sur la page LIVE de sens critique, les commentaires magnifiques de tous les plus grands pseudos de la planète quand... Lire la critique de Commando

25 22
Avatar doc_ki
7
doc_ki ·

John Matrix = Jack Slater

Par Crom, que c'est bon ! Un film certainement mal interprété à l'époque, surtout quand on sait que 8 ans plus tard, Last Action Hero dont la portée auto-parodique était l'apanage, a du attendre sa carrière en vidéo club pour être apprécié à sa juste valeur. Et en parlant de Last Action Hero, vous ne vous êtes jamais dit "Putain, ça serait vachement cool que John McTiernan aille jusqu'au bout... Lire la critique de Commando

95 15
Avatar zombiraptor
8
zombiraptor ·

Critique de Commando par Michel Duplessis

Commando reste un film particulier dans mon cœur. C'est l'un des rares films ou mon opinion sur ce dernier changeait complètement en fonction de l’âge ou je le regardais. Enfant / Pré-adolescent, je l'avais adoré. Il y avait Schwarzy dedans, c'était l'idole d'une génération. La génération des films d'action bodybuildé. Et dans ce film, il était au top de sa forme. Ca pétait de... Lire la critique de Commando

13 20
Avatar Michel Duplessis
7
Michel Duplessis ·

C'est pas entre les yeux que je vais te buter, c'est entre les couilles !

Si j'ai donné une si bonne note à ce film bien évidemment conspué par la critique consensuelle, c'est en raison du fait qu'il s'agit de l'archétype parfait du film de commando à la mode "eighties". Un vrai mètre étalon du genre... Les poncifs propres au genre y sont constamment repoussés jusqu'à l'extrême et participent d'une joyeuse et anarchique débauche de clichés jubilatoires... Le film,... Lire l'avis à propos de Commando

53 2
Avatar danmaker
9
danmaker ·

Du dégommage à plein tube mais jouissif

De l'action en veux-tu en voila, ou comment Arnold se déchaîne en soulevant des cabines téléphoniques, en coupant des bras à la machette, et en dégommant des dizaines de mecs sans recevoir une égratignure lors de sa grande scène d'assaut de la villa du méchant. Dès le début du générique, le réalisateur prend soin de cadrer en gros plan les biceps de la star, c'est une véritable ode à la... Lire la critique de Commando

37 51
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Matrix reloaded

John Matrix est une brute virile couillue jusqu'aux oreilles, il se promène au petit matin en portant des arbres sur l'épaule, il arrache les cabines téléphoniques qui sont sur son passage et beaucoup d'autres choses aussi, Matrix aime bien arracher des trucs, il arrache des parois d'avion, des cadenas, des fauteuils de voiture, des portes, des tôles de hangar, même que sa fille fait la même... Lire l'avis à propos de Commando

47 16
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·

Critique de Commando par Ezhaac

John Matrix était le meilleur des meilleurs avec mention avant de quitter l'armée pour partir à la retraite s'occuper de sa future bonnasse de fille. Aujourd'hui, il lui étale de la glace sur le visage, la jette dans des piscines, nourrit des biches et porte des troncs de seize tonnes sur son épaule. Lui et Bennett (une sorte de Freddy Mercury en côte de maille qui aurait abusé de la... Lire l'avis à propos de Commando

30 15
Avatar Ezhaac
10
Ezhaac ·

De la subtilité des eighties

Le vétéran John Matrix vivait paisiblement avec sa fille dans son chalet, à transporter des troncs d'arbres tous les jours sur ses épaules avec un seul bras ou caresser des biches. Jusqu'à ce qu'un cartel sud-américain (ou quelque chose comme ça) allié à une sorte de Freddy Mercury ventripotent décide d'enlever sa fille chérie pour le faire chanter. Ni une ni deux, le super-soldat qui... Lire la critique de Commando

16 5
Avatar Jackal
6
Jackal ·

NE ME JUGEZ PAS!!

Si les années 80 de mon enfance ont eu un héros, c'est Commando. Une scène d'ouverture fantastique où sur un soleil couchant, Schwarzenegger apparaît avec un tronc d'arbre sur l'épaule, l'air de rien (ben quoi, il a été couper du bois pour l'hiver, comme ça, il en aura plus), et déjà on sait qu'on est pas là pour rigoler. Enfin façon de parler. Et après une série de scènes touchantes pour... Lire l'avis à propos de Commando

20 6
Avatar toma Uberwenig
8
toma Uberwenig ·