Affiche ...Comme la lune

Critiques de ...Comme la lune

Film de (1977)

  • 1
  • 2

" ... Comme la lune " , poil aux burnes !!

Marielle dans une robe de chambre à carreaux, promenant de bon matin un petit chien ridicule, et lui balançant quelques coups de pompes bien sentis au détour d'une poubelle. Voilà comment commence ce film méconnu de Joel Séria; dèja coupable du cultissime " galettes de Pont-Aven ". Et nous voilà partis pour une plongée abyssale dans la France profonde des 70's. Epoque bénie des cols... Lire la critique de ...Comme la lune

36 10
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·

Marielle à l'Elysée

Moins connu que le cultissime "Les galettes de pont-aven", "Comme la Lune" est pourtant tout aussi grand. Porté par un Jean-Pierre Marielle exceptionnel en beauf libidineux en pleine midlife crisis, le film nous projette au coeur des 70's, l'époque des vêtements chamarrés, des papiers peints fleuris et de la libération sexuelle. Le film déploie des trésors de drôlerie, dans le jeu des acteurs... Lire l'avis à propos de ...Comme la lune

8
Avatar JeanGirard
8
JeanGirard ·

Le moi rêvé d'un coq anonyme

Les réalisations de Joel Seria sont comme du Blier (Buffet froid, Les valseuses), en moins contemplatif, plus pressées d'allez droit au but. Plus paillardes aussi, mais pleines d'esprit et de distance, à l'instar de ce Comme la lune. Dans cette comédie de 1977, Roger (Jean-Pierre Marielle) est un fringant quarantenaire vivant avec la jeune Nadia (Sophie Daumier), une bouchère plutôt fortunée... Lire la critique de ...Comme la lune

10
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·

Que celui qui un moment dans sa vie n'a jamais été con comme la lune lève la main !

L'histoire d'un beauf "de base" comme on en a tous connu. ("T'es pas méchant mais qu'est-ce que tu peux être con !", lui dira Daumier). Ça aurait pu donner n'importe quoi, mais c'est réalisé de main de maître, un peu à la façon des comédies italiennes de l'époque et avec des acteurs au top. Marielle est presque parfait (presque parce que les dialogues sont parfois trop "écrits") Sophie... Lire l'avis à propos de ...Comme la lune

2 1
Avatar estonius
9
estonius ·

Un playboy à la bêtise attachante.

Il est bien bidoché notre Jean-Pierre dans son peignoir. Des personnages croqués avec une cruauté aussi amère que drôle, des expressions poilantes comme s'il en pleuvait, Comme la lune est un chef d'œuvre. Marielle habite son personnage drôlement con avec une subtilité déconcertante, et sa voix grave inimitable. Un poème cocasse et cruel. Un plaisir toujours renouvelé. Lire l'avis à propos de ...Comme la lune

6 3
Avatar Pialatgirl
10
Pialatgirl ·

Joël Séria, délicieux cinglé...

J’aime assez la grossièreté, qui n’a rien à voir avec la vulgarité et que pratique avec délice Joël Séria. Comment, vous ne connaissez pas le joli propos de Montherlant ? »- Beaucoup de gens confondent grossièreté et vulgarité ; la grossièreté est puissance, la vulgarité c’est eux… - C’est eux, c’est eux, facile à dire ! Donnez nous au moins un exemple de grossièreté et... Lire l'avis à propos de ...Comme la lune

5 2
Avatar Impétueux
5
Impétueux ·

Critique de ...Comme la lune par Moizi

Comme la Lune est un très beau film qui ne pose qu'une question : « Existe-t-il des fanatiques du film qui ont créé une boutique en ligne où l'on peut acheter le même peignoir violet satiné ? » J'aime beaucoup les deux autres films que j'ai pu voir du réalisateur, mais celui-ci m'a semblé assez différent, vraiment centré sur un personnage totalement obnubilant qui parle, qui parle, et qui... Lire l'avis à propos de ...Comme la lune

1
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Le grand con.

Le titre original est l'occasion de voir que les exploitants avaient un pouvoir non négligeable il y a fort longtemps ; le premier titre du film était Le grand con. Ça ne plait pas. Puis, on essaye Con comme la Lune, et ça ne passe toujours pas. Finalement, il y a un compromis en enlevant les trois premières lettres, laissant deviner ce que la phrase veut dire. Mais le thème du con est au cœur... Lire l'avis à propos de ...Comme la lune

3 1
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

A peine sauvé par le grand Marielle

"... comme la lune" sans être un navet n'a pas une grande envergure. Si Jean-Pierre Marielle n'y était pas éblouissant de drôlerie on s'ennuierait ferme. Un quadra qui quitte sa femme pour une minette pleine aux as et joue la bombe sexuelle au grand désespoir de sa femme, de sa fille et de ses parents. Jusqu'au jour où il rencontre un de ses copains... Lire la critique de ...Comme la lune

Avatar Joachès
4
Joachès ·

Critique de ...Comme la lune par shanghai

J'aime habituellement bien Jean-Pierre Marielle, un peu coincé dans son éternel rôle de Beauf libidineux à la voix de Stentor. Mais j'avoue qu'autant 'Les Galettes De Pont-Aven' m'avait emballé, autant comme cette redite deux ans après m'a été presque insupportable. Je ne suis ni prude ni dégueule, mais le vocabulaire lourdingue, faussement audiardesque, et vulgaire a fini par... Lire la critique de ...Comme la lune

Avatar shanghai
4
shanghai ·
  • 1
  • 2