👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

J'étais pressée de voir ce que donnerait le duo Casseurs Flowteurs à l'écran, étant d'une part plutôt amatrice de leur musique (quoi que je ne sois en général pas tellement fan du rap) et ayant été plusieurs fois agréablement surprise cette année par des petites productions, telles que Nous trois ou rien de Kheiron pour ne citer que la dernière. J'ai pourtant été cette fois plutôt déçue : m'est avis qu'il n'a rien de transcendant.

Pour commencer, Lecteur, contrairement à ce que j'ai pu lire dans d'autres critiques, si tu n'aimes pas la musique des deux compères, ne va pas voir ce film, il est entièrement rythmé par leurs titres. Allociné le classe même en Comédie musicale ! (C'est un peu too much mais en effet, il y a de nombreux moments musicalisés. En revanche, si tu suis depuis un moment leur carrière musicale ou simplement que tu apprécies certains de leurs morceaux, tu peux y aller ! En tant que membre du second groupe, j'ai pour ma part apprécié de découvrir de nouveaux titres. J'ai trouvé particulièrement drôle d'ailleurs d'avoir un scénario dans lequel Orelsan et Gringe n'arrivent pas à sortir une seule chanson complète alors que ce sont des dizaines qui s'enchaînent tout au long du film.

Il s'agit en effet de l'histoire de l'écriture d'une chanson. Improductifs depuis presque une décennie, les producteurs des Casseurs Flowteurs leur laisse 24h pour écrire un titre complet. Si le contrat n'est pas rempli, ils annuleront leur partenariat. Voilà donc Aurél et Gringe à la recherche de l'inspiration, à la recherche de ce qu'ils sont, de ce qu'ils veulent être.

Dans l'ensemble, je trouve le film malicieux, conforme à l'idée que l'on se fait du duo. On est amusés par l'insouciance des deux amis face à cette mission délicate, par tous les "rebondissements" qui entraînent nos rappeurs aux quatre coins de la ville tandis qu'ils devraient être en studio.
C'est pourtant la note, neutre, de 5/10 que j'attribue à ce film.

En effet, si certaines scènes sont plutôt drôles et malgré la B.O, l'ensemble est, à mon goût, plat.
Il se passe globalement pas mal de choses en une journée, d'autant qu'aucun des personnages ne semble avoir besoin de sommeil, mais finalement chaque scène est longue et certaines n'ont même aucun intérêt (par exemple celle avec la grand-mère d'Aurélien ou celle au restaurant).
L'une des autres raisons qui a contribué à faire baisser la note, c'est la nonchalance d'Orelsan. Dans ses chansons déjà on retrouve cette intonation particulière, cette diction plutôt lente, ces soupirs. Mais de le voir à l'écran, les mains toujours dans les poches, les yeux vides, à parler ponctuellement, cela révèle toute la nonchalance du personnage (de la personne ?) et trop c'est trop, on a envie de le prendre par les épaules et de le secouer très fort !
Quant à Gringe, j'ai dans l'ensemble aimé son personnage de séducteur immature (cf Winter le dauphin !) mais il finit lui aussi par être lassant.

En résumé, je dirai qu'il s'agit d'un film plutôt sympathique mais loin d'être transcendant, à voir une fois comme ça, avec des copains.

JustineWind
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleures productions de 2015

il y a 6 ans

5 j'aime

Comment c'est loin
Ymaël_Ronflé
9

Diagnostic de la passion médiocre.

"Putain mais quand est-ce qu'on a commencé à kiffer la médiocrité comme ça nous?" Avoir des rêves, c'est pas fait pour les réaliser, c'est bien trop effrayant. C'est rassurant de se dire qu'on...

Lire la critique

il y a 6 ans

167 j'aime

4

Comment c'est loin
-Icarus-
6

Greenje et Orselane

Avec Bloqués, Orelsan et Gringe avaient déjà franchi l'étape de la transposition de leur univers musical à l'écran, fait de vannes douteuses et de sujets de conversations à côté de la plaque. Le...

Lire la critique

il y a 6 ans

59 j'aime

15

Comment c'est loin
Sullyv4ռ
8

Je partirai jamais en laissant ma critique inachevée

J'ai enfin vu le film Comment c'est loin, depuis le temps que je saigne la bande son, je vous cache pas que j'en attendais beaucoup (tout en sachant que ça n'allait pas être un chef d'œuvre). J'ai...

Lire la critique

il y a 5 ans

29 j'aime

2

Docteur Frankenstein
JustineWind
9

Critique de Docteur Frankenstein par Justine Wind

Félicitations Dr Frankenstein, vous vouliez passer à la postérité et laisser votre nom dans l'Histoire et vous réussissez à merveille. Je dois faire partie des rares personnes qui n'avaient pas du...

Lire la critique

il y a 6 ans

6 j'aime

Comment c'est loin
JustineWind
5

Comment c'est nonchalant.

J'étais pressée de voir ce que donnerait le duo Casseurs Flowteurs à l'écran, étant d'une part plutôt amatrice de leur musique (quoi que je ne sois en général pas tellement fan du rap) et ayant été...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

Room
JustineWind
10
Room

Un Oscar mérité

J'attendais avec impatience de pouvoir voir Room, notamment pour voir l'interprétation (récompensée) de Brie Larson mais également par curiosité du point du vue adopté. En effet, tout le film est...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime