Don't Make Waves

Avis sur Comment réussir en amour sans se fatiguer

Avatar Seance-sup-0H30
Critique publiée par le

Après le semi-échec de son génial A High Wind in Jamaica, Alexander Mackendrick veut se refaire et croit trouver la bonne affaire en surfant sur les surfeurs, la pop musique, les comédies tout en scope-couleur et le Summer of Love. Pas de bol il est complétement déconnecté avec le contemporain de son pays et ne semble retenir du mouvement que sa couverture. Tony Curtis est de la partie et cabotine outrageusement pour combler un scénario en congé, Claudia Cardinale est sur la photo mais pas dans le film, Sharon Tate est en papier ultra glacé pendant que l'humour fond sous le soleil californien. Quelques micros amuse-gueules (l'intro muette, le bodybuildeur ultra touchant) mais rien de très épicé ne vient donner de la saveur au plat. Pouf pouf, on (se) dit que ce métrage cafardeux n'était qu'une erreur et que A High Wind in Jamaica est le vrai dernier film du réalisateur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 268 fois
3 apprécient

Autres actions de Seance-sup-0H30 Comment réussir en amour sans se fatiguer