Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Comment réussir quand on est con et pleurnichard

Critiques de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

Film de (1974)

  • 1
  • 2

Critique de Comment réussir quand on est con et... par Oskar Newon

Ce genre de comédies, qui semblent désuètes, ont malgré tout beaucoup de charme. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Certes, elle n’est pas hilarante, mais elle tient la route. Elle est très bien écrite, d’une part, et elle est servie par d’excellents acteurs, d’autre part. Jean Carmet fait partie des acteurs pour qui j’ai une tendresse particulière, lui que j’avais découvert dans la... Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

3 1
Avatar Oskar Newon
6
Oskar Newon ·

Dialoguiste pas scénariste.

Audirad n'a cessé de dire qu'il était un dialoguiste et non un scénariste, il le prouve une nouvelle fois avec ce film, qui possède tout de même certaines idées. Ce qui donne lieu à des situations absurdes et à des dialogues forts hilarants surtout dit par Carmet, Marielle etc...Mais bon ça n'est tout de même pas une excellente comédie même si certains passages fonctionnes. Si l'histoire... Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

3 4
Avatar Heurt
6
Heurt ·

Critique de Comment réussir quand on est con et... par Eric31

Comment réussir quand on est con et pleurnichard est le septième film réalisé par Michel Audiard, coécrit par Jean-Marie Poiré, d'après une idée de Fred Kassak... Une très bonne comédie (farfelue) de mœurs qui met en scéne Jean Carmet (excellent) qui joue Antoine Robinaud un con et pleurnichard poète qui possède une technique imparable pour vendre ses bouteilles de vermouth frelaté : il apitoie... Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

2 2
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Critique de Comment réussir quand on est con et... par Alligator

Peut-être le plus abordable des films réalisés par Michel Audiard lui même. "Le moins raté" serait peut-être cruel. Le personnage joué par Carmet a quelque chose de beau, pas seulement dans ses tirades toutes plus audiardiennes que les autres et parfois très poétiques, mais dans ce chancellement perpétuel auquel il se collète. Le reste est à l'avenant des productions du mauvais cinéaste qu'était... Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

2 1
Avatar Alligator
5
Alligator ·

Le velours de l’estomac.

Si le titre, Comment réussir… quand on est con et pleurnichard, du pénultième film réalisé (si l’on peut dire !) par Michel Audiard est beaucoup moins intéressant que les premiers tournés (ah, la poésie baroque du Cri du cormoran le soir au dessus des jonques), le scénario a un peu plus de vivacité et d’allure et je crois bien que, sans atteindre des sommets, bien loin de... Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

2 6
Avatar Impétueux
5
Impétueux ·

"Le vermouth des intrépides"

Y a pas à dire, Michel Audiard sait toujours très bien s'entourer, y compris et surtout lorsqu'il s'égare à tourner des nanars épouvantables comme celui-là... Le titre à rallonge n'est certes pas garant d'un quelconque génie et en vérité bien trop souvent inversement proportionnel à la "qualité" du film lui-même... Carmet, Rochefort, Audran, Marielle, du beau monde pour déclamer les... Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

Avatar Broyax
1
Broyax ·

Kitsch mais délectable

Antoine Robineau, représentant en digestifs frelatés (Jean Carmet) arrive à vendre sa camelote en pleurnichant auprès de ses clients potentiels. La méthode marche d’autant mieux auprès des femmes qui s’apitoient plus facilement, comme une stip-teaseuse (Mme Jane Birkin) et une châtelaine dirigeant un hôtel à Paris (Stéphane Audran), qui en change le directeur à sa guise, principalement en... Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Critique de Comment réussir quand on est con et... par AMCHI

Premier film d'Audiard que je vois en tant que réalisateur (on parle du père ici) et ça confirme sa réputation de réalisateur sans véritable talent. Pourtant ce Comment réussir quand on est con et pleurnichard (titre amusant) débute plutôt bien même si on devine rapidement la petite comédie qui repose beaucoup sur le bagout de ses acteurs composés de 2 trios... Lire la critique de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

1
Avatar AMCHI
4
AMCHI ·

Bof

Sorte de triangle amoureux changeant, l'histoire est un peu poussive et les acteurs inégaux. La running joke de l'immeuble s'effondre (ah ah) et la répétition des situations lasse. A côté de ça au moins une réplique qui restera, Jean-Pierre Marielle : "Elle a la tête dure et la fesse molle, le contraire de ce que j'aime." Mais c'est tout :/ Lire l'avis à propos de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

1 3
Avatar Renauds
5
Renauds ·

Comme réussir un film avec une histoire conne et pleurnicharde

es ce que des bons dialogues et des bons acteurs suffisent à faire un bon film? A mon humble avis pas vraiment, le côté à l'avenant et peu travaillé du film lui donnant un certain charme mais aussi un aspect non abouti. Le côté farfelu du film permet beaucoup de facilités ou d'invraisemblances ( comme celui de pouvoir devenir du jour au lendemain directeur d' un grand hôtel parisien en... Lire la critique de Comment réussir quand on est con et pleurnichard

Avatar garantalo
5
garantalo ·
  • 1
  • 2