Affiche Compte tes blessures

Critiques de Compte tes blessures

Film de (2017)

  • 1
  • 2

Un nerf de famille.

Pour qui aurait fait connaissance avec Kevin Azaïs dans son rôle d’apprenti militaire attendrissant des Combattants, la transition est un choc. Embarqué dans le premier long métrage de Morgan Simon, il offre une nouvelle tessiture de son répertoire, en jeune homme à la violence rentrée, vivant encore chez son père, sans réel projet si ce n’est la musique... Lire l'avis à propos de Compte tes blessures

13 1
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Cons, tes blessures

Je suis sortie mitigée de ce film, où j'ai vu se cottoyer du mauvais et de l'excellent. Pour moi, l'histoire est trop creuse, devinable dès les premiers instants, et en même temps, les personnages bourrés de paradoxes ont des réactions à la limite de l'absurdité. On les comprends, on les accepte, on les reçoit émotionnellement, et la seconde suivante, le fil se casse, le protagoniste a changé... Lire la critique de Compte tes blessures

10 2
Avatar Elem
5
Elem ·

"Pourquoi, pourquoi tout ça n'arrive qu'à moi?"

( Paie ton titre, spéciale dédicace à Sandy Valentino et son formidable "Pourquoi" qui hantait mes compétitions d'équitations l'année de mes dix ans. SI toi aussi tu veux te faire du mal c'est par là : https://www.youtube.com/watch?v=AZpAzktTT_0 ) Trêve de nostalgie mièvre, encore une fois je sors en colère d'une salle obscure.... Lire l'avis à propos de Compte tes blessures

8 2
Avatar EIA
3
EIA ·

Oedipe reine

Dès la première scène de Compte tes blessures, sorte de cri blessé d'un jeune chanteur tatoué, on se souvient que Morgan Simon, dès ses premiers courts métrages, n'a jamais cherché à être aimable. Avec des titres accrocheurs comme "Essaie de mourir jeune" ou "Réveiller les morts", où l'on pouvait croiser des acteurs présents dans ce premier long métrage : Nathan Willcocks, Kévin Azaïs (de... Lire l'avis à propos de Compte tes blessures

7
Avatar eloch
8
eloch ·

Hard metal love story

Morgan Simon placarde ses influences, ne cache ni ses maîtres à penser, ni son intention de jouer avec les limites d’une certaine moralité. Un jeu dangereux qui lui vaudra sans doute d’être détesté par quiconque ne parviendra pas à se laisser convaincre que, dans l’ombre de la métaphore parfois scabreuse qu’il déroule, se tapit une surprenante intensité, une émotion à fleur de peau qui fait... Lire l'avis à propos de Compte tes blessures

2 6
Avatar oso
7
oso ·

"Pourquoi tu cries comme ça ?"

Avec ce premier film Morgan Simon propose une immersion dans le quotidien tourmenté d'un jeune homme qui l'est tout autant. Au travers de la culture du métal, le film trouve ses meilleures scènes, les plus profondes et les plus instables. Evidemment, le film manque de substance à mon sens, il lui manque une certaine maitrise pour vraiment décoller, mais l'interprétation des acteurs (sans... Lire la critique de Compte tes blessures

1
Avatar Simon  Pesenti
6
Simon Pesenti ·

Play blessures

D’abord il semble super concentré, coupé du monde en sorte, et puis d’un coup il se lâche dans le micro et dans sa gestuelle, comme désarticulé. Il hurle, il beugle, il crache, on dirait des suppliques, on dirait qu’il a mal. Vincent se donne, sur scène. Il donne sa douleur, une mère qui est morte, un père contre lequel il bute, un avenir assez flou, et puis il donne son corps, transpirant,... Lire la critique de Compte tes blessures

3 1
Avatar mymp
6
mymp ·

Critique de Compte tes blessures par ffred

Dernière relativement bonne surprise française de janvier (sorti aussi discrètement que Corniche Kennedy), Compte tes blessures est le premier film de Morgan Simon. Une mise en scène (presque) rêche, un scénario (presque) rugueux. Il manque un petit quelque chose pour nous impliquer vraiment, pour nous tordre l’estomac comme il faut. De très beaux moments, d’autres plus longs. Le déjà fragile... Lire l'avis à propos de Compte tes blessures

2
Avatar ffred
7
ffred ·

Paye tes blessures

Morgan Simon, jeune fraichement diplômé de La Fémis tente ici d'affirmer son thème de prédilection qu'il insuffla dans l'un de ses deux premiers courts-metrages : le triangle amoureux fils-père / père-meuf / meuf-fils. Film porté sous l'étendard de l'originalité, de la singularité et de l'expérimentation sociale, OUI, Compte tes blessures est un film un peut moins trivial que... Lire la critique de Compte tes blessures

1
Avatar Incisif
5
Incisif ·

Peau d’encre

Vincent, en bon jeune qui se respecte est perdu. Circonstance atténuante: sa mère est décédée récemment, et on comprend qu’il en était très proches. Il occupe sa vie entre des concerts où il hurle sa rage, un corps tatoué sur lequel il imprime son mal-être, comme la carapace derrière laquelle se cache l’être sensible et perdu. Sur sa peau, il porte le souvenir de la mère disparue à... Lire la critique de Compte tes blessures

Avatar iori
6
iori ·
  • 1
  • 2