Une vengeance bien menée

Avis sur Confessions

Avatar DoctorFate
Critique publiée par le

Confessions

I think we regular people may have forgotten a basic truth—we don’t
really have the right to judge anyone else.

C’est au terme d’un monologue mémorable du personnage de Yuko Moriguchi s’exprimant devant seul devant sa classe durant une vingtaine de minutes que l’intrigue du film se met en place. S’en suivra alors, comme le titre l’indique, les confessions de certains élèves de la classe, chacun ayant son point de vue sur les dires de son professeur, et chacun offrant encore plus d’indices que le précédent concernant l’intrigue. Et s’il y a bien un premier point fort dans ce film, c’est bien cette narration originale que je n’avais jamais vu auparavant dans un film. En effet, tout nous est conté par celui ou celle qui fait sa confession sur des images lourdes de sens, parfois violente, mais toujours très esthétique où les acteurs ne font finalement que jouer des actions, des sentiments, des situations tout en restant muet la plupart du temps, laissant la parole au narrateur. Cela apporte encore plus de poids aux images montrées par le réalisateur.

Le film dénonce l’éducation de la jeunesse au Japon et met en tort aussi bien les enfants que les adultes. Des thèmes fort sont traités dans Confessions tels que les personnes abandonnant leurs enfants, les gens se voilant la face et acceptant d’être quelqu’un d’autre pour plaire à autrui ou encore les violences faites dans les écoles. Les teintes de bleu et de gris sont prédominantes dans l’œuvre et ne font qu’accentuer les thèmes sombre et dérangeant traités de ce dernier. On pourra apercevoir quelques teintes plus joyeuses par moment, mais la plupart du film se déroule dans une atmosphère pesante.

En dire trop gâcherait clairement votre visionnage du film, ce dernier peut parfois être un peu long par moment, mais les scènes sont toujours, ou presque, d’une importance capitale dans le récit qui nous est conté et les nombreux rebondissements parviennent à tenir en haleine pendant les 1h30 que dure ce récit. Confessions n’est cependant à ne pas mettre entre toutes les mains. En effet, une violence autant physique et psychologique est présente dans le film et les âmes sensibles pourront être dérangées même si la majorité n’est que suggéré.

Clairement, en visionnant Confessions, j’étais loin de me douter que je tomberais sur un film de cette trempe. La qualité de la trame scénaristique et la réalisation très originale nous transportent dans ce sombre récit. On en viendrait presque à excuser chaque personnage pour ses erreurs tant leur passé nous est bien décrit et les personnages bien joués. Le final vous laissera sur le cul, à moins d’être devin. Un très bon thriller qui mérite plus de visibilité que ce qu’il a eu.

Lien de la critique: https://tvgalaxy.wordpress.com/2015/11/02/critique-confessions/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DoctorFate Confessions