Affiche Control

Critiques de Control

Film de (2007)

"Ca pourrait être pire : tu pourrais chanter avec The Fall"

Un noir et blanc classieux, une banlieue de Manchester pourrie, un pauvre hère tout droit sorti des années 70 anglaises, une gueule de Pete Doherty déprimé, et une chanson de Bowie. Queen Bitch sur Hunky Dory, et notre jeune Ian Curtis, taillé comme une allumette, dans un manteau à poils longs, maquillé comme une pute de bas étage, fume une cigarette en laissant errer ses pensées. Evidemment au... Lire l'avis à propos de Control

64 8
Avatar MrShuffle
8
MrShuffle ·

She's lost control again...

Que l'on connaisse ou non le groupe anglais de l'épileptique Ian Curtis, ce film est à expérimenter. Expérimenter? Oui, ce n'est pas seulement visionner un film lorque cela se traduit par une expérience peu commune et transperçante. Des plans faisant des clins d'oeil au cinéma de Welles, et pas seulement pour la maitrise du noir et blanc. L'interprétation soignée et rigoureuse de Sam Riley.... Lire la critique de Control

18
Avatar Hey_Blondin
9
Hey_Blondin ·

Disorder

Une biopic plus qu'un film sur Joy Division. Dans cet écrin noir et blanc de 120 minutes autour de la vie, de la mort, et des amoures de Ian Curtis, il est question des choses les plus douloureuses de la vie : les retombées des passions, la perte d'inspiration artistique, les lacets de la culpabilité et de la jalousie, le maelstrom implacable des sentiments amoureux, l'impossibilité de faire des... Lire la critique de Control

19
Avatar binnie
9
binnie ·

Critique de Control par Vadim

Le biopic est un exercice assez flippant pour qu'on s'y attelle en se pissant dessus. Quand en plus on choisit une icône du rock'n'roll entrée dans la légende en se suicidant, je suppose qu'on peut légitimer avoir les jetons. Mais Corbijn, photographe rock, n'est pas le premier venu. Pas prétentieux, son noir et blanc est juste sincère, et il ne peut que rendre sans fard la réalité chiante de la... Lire la critique de Control

18
Avatar Vadim
9
Vadim ·

Limits of control

Première moitié puissante. Pour qui ne connait pas Joy Division ou connaît, peu importe, Sam Riley impose d'emblée Ian Curtis, fragile, romantique, perdu et pourtant si habité par la foudre créatrice, par sa présence incroyable et son physique tellement proche du chanteur. Anton Corbijn choisit l'angle d'approche esthétique qui se rapproche du plus classe vu dans un biopic de groupe. On découvre... Lire l'avis à propos de Control

28 2
Avatar drélium
7
drélium ·

Critique de Control par Khamsou

Control est un biopic sur Ian Curtis, chanteur du groupe de cold wave Joy Division. De son mariage à sa mort prématurée (à 23 ans), on assiste aux dernières années de sa vie mais également, bien sûr, à la rapide montée en popularité de son groupe de rock. Ian Curtis, personnage instable, épileptique, et grand poète aux idées noires. Le film baigne d'ailleurs dans une ambiance sombre, de par le... Lire la critique de Control

11 11
Avatar Khamsou
9
Khamsou ·

"So was it when my life began, So is it now I am a man."

Un noir & blanc classe, sobre et apathique qui sait toujours coller à la vie morose et maussade d'une Manchester grise. L'image esthétisante, à l'instar de son héros, se teinte de tristesse, de bile et souvent d'une beauté simple, géométrique, presque enfantine. Le film se déploie avec retenue dans une sorte d'intimité spatiale, collée au plus près de ses protagonistes et de leurs affects. Le... Lire la critique de Control

19 1
Avatar Nushku
7
Nushku ·

An Ideal For Living

Ce film est une petite surprise sur un plan tout à fait personnel, car n'étant pas un fan absolu du groupe (encore que, l'écoute toute récente de l'EP "An Ideal For Living" m'a donné quelques frissons, notamment No Love Lost, morceau qui illustre la scène où il sort dans la rue avec la mention HATE peinte sur son blouson), je m'attendais à rester relativement insensible à ce qu'on allait me... Lire la critique de Control

8
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

A Means To An End

THE ETERNAL Control est un biopic, un biopic sur Ian Curtis, jeune homme originaire de Macclesfield un peu paumé, un peu rêveur. Ian Curtis est fan de musique, de rock plus précisément. Ian Curtis rencontre Debby et l'épouse. Ian Curtis entre dans un groupe en tant que chanteur, Joy Division est né. Ian Curtis de vient père. Ian Curtis enchaine les concerts avec Joy Division. Ian Curtis tombe... Lire la critique de Control

12 2
Avatar Verywelles
8
Verywelles ·

Isolation...

Un jeune homme sombre et torturé. Un noir et blanc qui lui va à ravir. L'histoire d'un corps usé par les crises d'épilepsies, usé par la banlieue pourrie dans laquelle il ne s'épanouit pas, usé par les choix à faire en amour. C'est surtout l'histoire d'un homme qui avait un don : l'écriture. Joy Division n'a jamais connu le grand succès durant son existence. Après la mort de Ian Curtis, le... Lire l'avis à propos de Control

7 3
Avatar artificier
9
artificier ·