Affiche Conversation secrète

Critiques de Conversation secrète

Film de (1974)

« I don’t have any secrets »

Entre deux Parrains, vous prendrez bien une petite Palme d’Or ? S’il est encore nécessaire de prouver que Coppola est un génie, ce film a tous les arguments pour convaincre. Loin du lyrisme classique et de l’épopée baroque des Parrains ou d’Apocalypse Now, ce film intime et obsessionnel est un sommet qui le montre à l’aise dans un registre totalement différent. Sujet rêvé pour metteur en... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

135 28
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·

En écoute avec soi-même

De la même manière que Harry Caul, le personnage central du film, s’égare en interprétant mal une conversation entendue, nous nous trompons bien souvent quant aux intentions supposées de Francis Ford Coppola avec Conversation Secrète. Il serait réducteur, en effet, de le voir comme un simple thriller d’espionnage ou comme un geste purement politique. Si sa sortie coïncide avec le... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

38 4
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

L'écouteur écouté (?)

Il est amusant de constater la différence qu’il peut exister entre deux œuvres qui se suivent d’un même réalisateur. Ici Francis Ford Coppola semble passer du coq à l’âne, en réalisant Conversation Secrète, quelques temps après Le Parrain. Passant d’un film de « commande », d’un des plus gros « blockbuster », si on peut dire, des années 70 à une sorte de pur film d’auteur aux traits plus... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

79 4
Avatar Confucius
9
Confucius ·

Sur écoute.

Entre deux volets de sa trilogie du "Parrain", Francis Ford Coppola recevait sa première Palme d'or pour "Conversation secrète", leur exacte opposée. Car à la grandiloquence de sa fresque mafieuse, Coppola oppose une épure aussi bien formelle que narrative, aux teintes grisâtres et au style anti-spectaculaire, loin de tout glamour hollywoodien. Visiblement inspiré par le "Blow-up" d'Antonioni,... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

27
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Le saxophoniste , la blonde et Indiana Jones

Sorti en 1974, Conversation secrète (ou The Conversation pour les anglophiles) est l'un des 2 palmes d'or de Coppola avec Apocalypse Now. Est-ce une bonne palme ? Clairement oui. On a affaire à Harry Coal joué par un excellent Gene Hackman, un expert en surveillance qui ne fait que travailler , à un point qu'il a délaissé sa vie privée.Il enregistre des conversations et donne ses cassettes au... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

20 2
Avatar tetsuo71
9
tetsuo71 ·

The Wire

Dans l'étrange ballet qu'est la scène d'ouverture de «The Conversation», Francis Coppola présente Harry Caul dans son quotidien, noyé dans la masse, anonyme sur cette place de San Francisco qui grouille de monde. Il est là, au beau milieu de ces gens, contemplant le curieux manège, il reste à distance, si proche mais pourtant si lointain. On ne doit pas le cramer. À l'image de ce mime qui, un... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

61 7
Avatar DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef ·

Big Brother is listening to you

Conversation secrète est un film moyennement prenant en tant que thriller, mais dont la personnalité surgit ailleurs. Dans l'importance du son par exemple : les bruits saturés en forme de puzzles à reconstituer, les sonneries de téléphone suspectes... L'absence de son aussi, dans les non-dits de ce héros taiseux ou le silence d'une chambre d'hôtel avant la tempête. Enfin, la musique... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

21 2
Avatar VilCoyote
7
VilCoyote ·

La dissolution du réel

De tous les films qu’il a réalisés, Francis Ford Coppola tient Conversation Secrète pour son favori. Il y maîtrise totalement son univers, contrôle sa troupe de répertoire (Robert Duvall, Frederic Forrest, Teri Garr) et son état-major de techniciens (Dean Tavelouris, Walter Murch, Fred Roos, la fine fleur de Zoetrope en répétition générale avant son exil expéditionnaire aux... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

17 1
Avatar Thaddeus
9
Thaddeus ·

Paranoï Hackman

Harry Caul vit seul, fervent catholique, partageant sa terne et morne existence avec son saxophone et son travail, « plombier », ou plutôt spécialiste reconnu de l’espionnage et de la surveillance privée. Ses seuls moments de sociabilité se trouvent être la visite d’une femme qu’il retrouve à son domicile pour trouver la chaleur féminine qui fait cruellement défaut à sa vie, rongé par un... Lire la critique de Conversation secrète

18 4
Avatar Woe
9
Woe ·

The Conversation

Quelle idée de regarder ce film un soir d'hiver, seule dans le noir dans le compartiment de train qui me sert de chambre à la clinique psychiatrique où j'effectue mon stage, seule dans le bâtiment à cinq minutes des chambres des résidents psychotiques car les autres stagiaires rentrent chez eux le week end, seule avec les chats qui miaulent de manière inquiétante et les chouettes qui ululent... Lire l'avis à propos de Conversation secrète

21
Avatar slowpress
10
slowpress ·