Une chronique d'Isabelle

Avis sur Copainville

Avatar Bibliothèques de Châlons-en-Ch
Critique publiée par le

Intéressant documentaire sur une expérience originale et une première en France : la création d’un village pour héberger des jeunes travailleurs dans une ambiance familiale tout en leur permettant de prendre en main leur destin et de s’ouvrir sur le monde.
A Troyes, un matin de 1958, il gèle, l’Abbé Honnet découvre trois adolescents grelottant sur le pas de sa porte, ils ont passé la nuit dehors.
Les jeunes quittent la campagne pour travailler dans les usines de la ville, ils s’y retrouvent seuls, parfois dès l’âge de 14 ans, dans des conditions difficiles, rien n’est prévu pour les loger.
L’abbé décide alors de créer un village qui pourrait accueillir les jeunes ouvriers sans domicile, de tous les pays, de toutes les religions et idéologies: Copainville.
Les jeunes y vivent en autogestion. Tout le monde participe. Les plus anciens encadrent les plus jeunes.
Ce documentaire évoque fidèlement cette époque d’enthousiasme où tous les rêves semblaient possibles. C’est une grande bouffée d’espoir, de liberté et de générosité même si le rêve se heurte parfois à la réalité.
Cette belle aventure a marqué durablement ces jeunes. Pour certains d’entre eux, elle a orienté toute leur vie et a conforté leur goût d’aller vers l’autre, ce qu’ils continuent à faire même maintenant qu’ils sont devenus seniors.
C’est aussi une page de notre histoire locale.

Isabelle

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 33 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Bibliothèques de Châlons-en-Ch Copainville