Poésie macabre

Avis sur Coraline

Avatar L_Otaku_Sensei
Critique publiée par le

S'il y a bien un type de film d'animation dont je n'ai jamais été fan c'est bien les films en stop motion, avec leur esthétique "pâte à modeler", ils m'ont toujours rebuté (Chicken Run est une exception). Pourtant avec tant de critiques élogieuses à son actif, je n'ai pas pu m'empêché d'être intrigué par Coraline. ce "film d'horreur" de l'animation comme j'ai pu le lire dans pas mal de critiques attisait on ne peu plus ma curiosité et je voulais voir de quoi il en retournait. Et quelle bonne surprise, vraiment ! Les critiques ne démentaient pas, ce film d'animation est tout bonnement excellent !! Sorti en 2009 et réalisé par Henry Selick à qui l'ont doit l'Etrange Noël de Mr Jack (que je n'ai pas encore vu mais cela ne serait tardé ^^), Coraline nous raconte l'histoire de Coraline Jones, petite fille intrépide et curieuse venant d'emménager avec ses parents dans leur nouvelle demeure....en piteux état. Occupés par leur travail, les parents n'ont plus le temps de s'occuper de leur fille qui, pour tuer l'ennui, décide d'explorer la vieille maison jusqu'à y découvrir une porte menant à un monde traits pour traits identique...mais ou les parents de la fillette et tous le voisinage ont une attitude radicalement inversée par rapports aux vrais. Coraline n'hésite pas et savoure les moindres plaisirs de ce monde de rêve ou elle s'évade, mais ce rêve se révélera très vite n'être qu'une vanité, un véritable cauchemar. Prisonnière de cet univers alternatif, Coraline devra aller puiser au fond d'elle même pour échapper à l'horreur de ce mauvais rêve et rejoindre sa vraie famille. Voilà pour le pitch global. Verdict : Une réussite ! Coraline est un film d'animation ne ressemblant à aucun autre parce qu'il ose se lancer dans un pari novateur: faire un film d'horreur adapté au jeune public sous les traits d'un film d'animation. C'est ça le pari de ce film, et il remporte le défi haut la main ! De ce mélange des genres cinématographiques (parce que oui on peu parler d'oeuvre cinématographique à part entière), Coraline est un habile melting pot fusionnant à la fois Alice au pays des merveilles,Chihiro, Monster house et chair de poule ^^. Tous les ingrédients de film d'horreur sont réunis pour nous faire entrer efficacement dans l'ambiance: nouvelle maison à l'abandon, réalité alternatif, poupée glauque, chat noir annonciateur de malheur,vieilles malédictions ect...le tout s'accompagnant d'une ambiance qui jongle habilement entre le fantastique féerique et le conte noir angoissant. Y a pas mal de moments on est modérément mais quand même un peu angoissé. L'histoire est bien construite, ça part d'un bon postulat plutôt simple dans la forme mais qui débouche sur quelque chose de bien plus profond et complexe pour aborder des thèmes comme une sorte de critique de l'enfant roi avec le personnage de Coraline, gamine éxigente et capricieuse, qui va apprendre par les horreurs auxquelles elle va être confrontée à être moins peste et à aimer les choses telles quelles avec modestie. Même si le film n'est pas de Tim Burton, soulignons qu'on retrouve assez facilement sa signature, Selick s'en est sans nul doute inspiré pour créer cette dimension onirique, utopique.
Niveau graphisme c'est un autre point fort de Coraline, j'y ai redécouvert un charme que je ne connaissais pas dans le stop motion. Alors oui c'est différent et pas aussi perfectionné que la 3D mais ça a un charme certain. C'est très efficace pour permettre au fantastique de s'imprégner et se mêler au réel dans le film pour ainsi flouter la frontière entre le rêve et la réalité. Niveau couleur c'est un jolie festival, très coloré avec de très belles touches bleues-pourpres dans ce qui est très proche du pictural et un jeu des ombres des arbres et de la nuit. Et le plus incroyable c'est que la beauté renferme ici une certaine laideur, (le côté "pâte à modeler" aide bien à s'immerger dans le registre avec cette esthétique quelque peu dérangeante) j'aurais limite envie de qualifier Coraline de vanité macabre du cinéma !^^
Le film, bien que l'action ne commence pas tout de suite ne perd pas de temps, ça a un bon rythme avec de nombreux rebondissements qui donnent un caractère imprévisible à l'aventure,l'univers nous dévoile sa véritable facette lentement mais suffisamment pour garder notre curiosité intact jusqu'au bout des 1h40 où la tension est à son comble !
Les personnages secondaires tels que le clown Russe Bobinsky, les 2 danseuses de cabarets ect auraient gagnés encore plus en bénéficiant d'une plus grande mise en avant mais ce micro défaut sera largement compensé par tout le reste.
Pour conclure, Coraline est une excellente surprise, véritable OVNI du cinéma d'animation et même je ne pense pas exagéré en rajoutant pour le cinéma en général. Véritable film d'horreur pour enfant, Coraline a osé proposer quelque chose de nouveau et dans une époque ou l'originalité est en grande perte de vitesse dans le cinéma d'animation, le film n'en est que plus agréable. Une charmante poésie macabre qui plus est m'a réconcilié avec l'animation en stop motion à laquelle je serais dorénavant plus attentif !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 470 fois
17 apprécient · 1 n'apprécie pas

L_Otaku_Sensei a ajouté ce film d'animation à 9 listes Coraline

Autres actions de L_Otaku_Sensei Coraline