👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'ai adoré la construction fragmentée, les différents personnages, qui entrent et sortent dans cette limousine, l'humour absurde, la réalisation super classe et tout ce casting qui en impose. Après, par moments c'est à peine trop bavard, mais c'est aussi ce qui fait la force du film sur la durée. Ce déversement de paroles qui ne mènent pas très loin et ne font que renforcer l'abstraction dans laquelle le film s'inscrit. Il y a un discours de surface sur le capitalisme, toutes ces choses, mais au final on s'en fout un peu. Cronenberg s'attache d'abord à la lente métamorphose de son personnage, dans le ventre de sa limousine-cocon... qui raconte quoi au final ? L'éclosion d'un personnage qui a besoin de chuter pour renaître puis mourir. C'est volontairement opaque, très littéraire, très "arty" d'une certaine manière, mais c'est aussi ce qui inscrit complètement le film dans son époque.

Et pour le coup c'est autrement meilleur que le très théorique A Dangerous Method qu'il avait réalisé juste avant.

Ah et Robert Pattinson est tout à fait étonnant. J'espère qu'il aura à nouveau la présence d'esprit de choisir d'aussi bons réalisateurs et de ne plus aller se fourvoyer dans du cinéma en toc pour adolescentes dégénérées.
Colqhoun
7
Écrit par

il y a 9 ans

Cosmopolis
SanFelice
8
Cosmopolis

A specter is haunting the world

Eric veut une nouvelle coupe de cheveux. Donc, il va dans sa limousine longue comme une piste d'atterrissage et il part vers des quartiers mal famés de la grande ville, faisant fi des messages...

Lire la critique

il y a 8 ans

66 j'aime

8

Cosmopolis
Kenshin
8
Cosmopolis

"Your prostate is asymmetrical."

Roh c'est fou ce film oui c'est fou. Bon déjà y'a Pattinson alors je me doute que ça en fasse douter plus d'un sur l'intérêt potentiel du film. Je veux dire c'est pas avec le background qu'il se...

Lire la critique

il y a 10 ans

41 j'aime

34

Cosmopolis
drélium
4
Cosmopolis

Monopolis

Ce film pourrait être réussi s'il racontait quelque chose, s'il était possible de se placer d'un côté ou de l'autre du système capitaliste, si l'on avait le choix de réfléchir à deux camps en attente...

Lire la critique

il y a 9 ans

38 j'aime

9

Harry Brown
Colqhoun
7
Harry Brown

...ou l'importance du vigilante movie.

Introduction. Deux jeunes en scooter roulent à toute vitesse, tournent autour d'une femme qui promène son bébé dans un couffin, tirent dans le couffin, tirent sur la femme, repartent à toute vitesse...

Lire la critique

il y a 11 ans

17 j'aime

8

Breakfast Club
Colqhoun
3

Critique de Breakfast Club par Colqhoun

Déception. J'aurais peut-être dû le découvrir dans les 80's. Là, je suis partagé. L'idée, l'unité de lieu et de temps, j'aime beaucoup. La distinction des personnages aussi. Pourtant, tous ces...

Lire la critique

il y a 12 ans

17 j'aime

Into the Wild
Colqhoun
2

Critique de Into the Wild par Colqhoun

Alex en a marre du monde, de la société, de ses parents, de sa vie. Il détruit ses papiers, liquide ses économies en faisant un don et s'enfuit avec sa vieille voiture dans le désert. Puis il se met...

Lire la critique

il y a 12 ans

12 j'aime

1