Portobello Road.

Avis sur Coup de foudre à Notting Hill

Avatar Red in the Grey
Critique publiée par le

Difficile de rester parfaitement insensible à Notting Hill. Malgré tous les défauts et incohérences que peut présenter ce film, parmi lesquels l'idée de base qui n'est jamais crédible (il faut le faire tout de même), on se met à rêver d'un été dans la capitale anglaise à flâner entre les librairies, les disquaires et les différents parcs et, pourquoi pas, tomber sur le nouveau Hugh Grant (oui l'original commence à vieillir) qui serait d'un charme fou et d'un romantisme ravageur.

Trois choses tiennent ce film: Hugh Grant, l'humour british, et Hugh Grant (ah pardon je l'ai déjà dit ?). La bande d'amis est attachante au possible grâce à l'humour tout en auto-dérision dont elle fait preuve et les seconds rôles remplissent le cahier des charges. Reste Julia Roberts, empotée. Dommage que ce soit elle, parce qu'elle n'a pas l'air très concernée par ce qu'elle fait. Peut-être avait-elle juste besoin d'argent à cette époque...

Mon honnêteté intellectuelle m'empêche de mettre plus de 6, mais ce n'est pas l'envie qui me manque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1170 fois
7 apprécient

Autres actions de Red in the Grey Coup de foudre à Notting Hill