Avis sur

Coup de foudre à Seattle

Avatar affreuxJojo
Critique publiée par le

Prenez deux acteurs, de préférence connus, genre Aaron Eckhart et Jennifer Aniston. Assaisonnez d'un peu de romance et de clichés et secouez le tout. Vous obtiendrez un bon film à regarder en couple.

C'est exactement ce que je me suis dit en commençant le film. Cependant l'heure quarante de film laisse un goût légèrement différent. Bien évidement, Love Happens est une romance. Naturellement, le film a été produit selon les clichés d'Hollywood quant il s'agit d'amour.
On retrouve également le scénario de la romance avec un homme qui est le succès incarné et qui rencontre une femme qui gagne moins bien sa vie que lui et qui en tombe amoureux. La suite devrait vous arriver immédiatement sans vous la souffler.

Au niveau musicalité, on appréciera les silences non seulement amoureux mais aussi les silences de doute et de discussion lors du fameux séminaire. C'est aussi cela la musique. De façon plus traditionnelle, la bande sonore ne se distingue pas.

Love Happens présente deux acteurs qui ont déjà joué. Jennifer Aniston ne crève pas l'écran tandis que Aaron Eckart qu'on a vu dans le rôle de Double-Face notamment, interprète, selon les normes de la romance américaine, assez bien son rôle.

Ensuite, le film travaille sur la notion du deuil et celui des séminaires. Le premier thème n'est pas très bien utilisé et explicité. Ce n'est pas un film sur le deuil. Soyons clair. Il ne fait qu'en parler. Par contre, Love Happens donne une approche de ce que peut être un séminaire. Naturellement, il s'agit d'une approche hollywoodienne mais elle a le mérite de montrer une expérience.

Enfin, on appréciera le petit jeu entre les deux personnages à utiliser les mots.

Quoi qu'il en soit, vous passerez une bonne soirée. Mais le film ne se distingue pas plus que cela et reste une romance.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 706 fois
Aucun vote pour le moment

affreuxJojo a ajouté ce film à 1 liste Coup de foudre à Seattle

Autres actions de affreuxJojo Coup de foudre à Seattle