Affiche Coup de tête

Critiques de Coup de tête

Film de (1979)

Jours de fête.

N’importe quel film avec Patrick Dewaere porte un éclat particulier : du polar crépusculaire Série Noire aux Valseuses, tout ne semble tourner qu’autour de lui. Aussi, le voir dans un film de Jean Jacques Annaud (son seul bon film,... Lire la critique de Coup de tête

57 17
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Greta contre Donald

Ce film montre une énorme prestation de Dewaere; pour moi parmi les meilleures de l'histoire du cinéma français, voire du cinéma tout court. Sa rébellion, ou devrais-je dire résistance mentale crescendo, est d'autant plus éblouissante et salutaire qu'elle est fort bien amenée par les méchancetés, la médiocrité et la médisance qui sont répétitifs. L'esprit critique personnel délibéré de ce... Lire l'avis à propos de Coup de tête

11 4
Avatar cajole91
10
cajole91 ·

Coup de pied au cul

Trincamp. Son usine. Son club de foot. Son bar des sports. Ses autochtones. C'est dans ce petit coin de France loin de tout. Ces petits coins de province qui sentent bon les vieilles familles de notables, le kirsch d'après repas et les médisances de salon de thé. Dans ce microcosme de balades digestives sur la promenade et de relents d'eau de Cologne à la lavande, évolue François Perrin.... Lire l'avis à propos de Coup de tête

50 8
Avatar Ze Big Nowhere
8
Ze Big Nowhere ·

T'ar ta gueule à la mi-temps

Faire de François Perrin, oisif pas forcément très sympathique, le symbole d’une révolte populaire contre les puissants, c’est aussi couillu qu’efficace. Dans le film de Jean-Jacques Annaud, personne, ou presque, n’est à sauver. Hormis la jolie princesse qui est la seule à se comporter avec droiture, tous les autres, Perrin y compris, troquent sans vergogne leur masque de mec sympathique pour... Lire la critique de Coup de tête

18
Avatar oso
8
oso ·

Complètement Foot !

Alors qu'il vient juste de se faire virer de son club de football et de son usine par la même occasion, François Perrin est injustement accusé de viol et va se retrouver en prison... Tout va changer lorsque son ancien club va faire appel à lui par obligation à cause du manque de joueurs. D'abord raconté en voix-off par Perrin, Coup de Tête se révèle être un récit à la fois... Lire la critique de Coup de tête

15
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

La revanche d'un homme nommé Perrin.

Second long-métrage de Jean-Jacques Annaud, sur un scénario de Francis Veber, "Coup de tête" serait parti de la montée en puissance de Guingamp (à l'époque modeste club de football) pendant la Coupe de France en 1973. Comédie acerbe et douce-amère comme on en fait malheureusement plus, "Coup de tête" observe avec un mélange d'amusement et de férocité la fascination qu'exerce le football dans... Lire la critique de Coup de tête

22 1
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Critique de Coup de tête par Truman-

Coup de tête c'est l'histoire de François Perrin, il se fait virer de son équipe de football, perd son job, perd la femme avec qui il couchait, et pour gratiner le tout est accusé de viol . Mais l'équipe qui enchaine les matchs a besoin d'un nouveau footballer, François va alors sortir exceptionnellement de prison pour jouer le match . Même si le sujet du football semble bien présent il n'est... Lire la critique de Coup de tête

16
Avatar Truman-
7
Truman- ·

Droit au but

Il fut un temps où on savait filmer et raconter la France franchouillarde. Celle qui ne vit pas à Paris, qui ne fait pas le métier d’écrivain, incapable d’écrire une ligne, et, pour qui le quotidien se déroule dans un enchevêtrement d’évènements a priori sans importance, mais dont la présence suffit à rythmer une vie monotone dans des contrées que la plupart des réalisateurs réuniraient sous... Lire l'avis à propos de Coup de tête

8 3
Avatar -Ether-
8
-Ether- ·

LE Perrin

Avec le rachat du FC Sochaux en mai 2015, Ledus enterre un peu plus un modèle économique (et social) pourtant de mise dans le football français, celui de l’entreprise (familiale) comme principale pourvoyeuse d’emploi, véritable pilier économique et donc social via le club de foot qu’elle régit. A ce titre, Coup de Tête serait presque à ranger dans l’analyse plus que dans la comédie... Lire la critique de Coup de tête

8 1
Avatar RaZom
8
RaZom ·

Critique de Coup de tête par Silencio

Annaud me réjouit avec ce film au cynisme et à l'humour délicieux, Dewaere force encore une fois mon admiration en incarnant un personnage déluré et touchant, victime d'une machination et jubilatoire et dans sa position de victime et dans celle du bourreau, à l'attitude charismatique et au verbe provocateur mais toujours entier envers ceux qui l'ont tourné (et qu'il tourne ensuite) au... Lire la critique de Coup de tête

8 1
Avatar Silencio
7
Silencio ·