Choisissez votre camp !

Avis sur Crash

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

Cronenberg s'est révélé au fil de sa filmographie un brillant adaptateur des œuvres littéraires les plus ardues parce que les plus conceptuelles, et l'idée géniale de "Crash" est de refuser aux délires malsains de J. G. Ballard un traitement "bruit et fureur" qui paraissait pourtant une évidence, et lui préférer une douceur froide, aussi anti-spectaculaire que malsaine. Le risque couru, et pas toujours évité, avouons-le, est de frôler le "porno chic", mais le bénéfice est d'éviter le sordide qui perce sous le sujet. En transformant les visions pré-apocalyptiques de Ballard en sourde fascination sexuelle, Cronenberg banalise certes le propos de son film - on a le droit de trouver ces pratiques marginales et donc insignifiantes - mais joue la carte de la fascination et du dégoût plutôt que celle de l'horreur. "Crash" sera donc, selon les goûts et les humeurs de chacun, un chef d’œuvre halluciné et toxique, ou une aberration stylisée et ennuyeuse. Choisissez votre camp ! [Critique écrite en 2011]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 577 fois
8 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté ce film à 7 listes Crash

Autres actions de Eric Pokespagne Crash