Avis sur

Créatures célestes par Gaylord G

Avatar Gaylord G
Critique publiée par le

Juliet vient d’entrer dans la classe de Pauline. Issues de milieux sociaux différents, elles vont cependant très vite se lier d’une amitié forte en se trouvant des passions communes. Devenues inséparables, elles vivent chaque jours en s’imaginant des histoires, des aventures et petit à petit, finissent par se détacher totalement de la réalité.

Peter Jackson parvient à transmettre à la fois la joie de vivre, la passion et la folie enfantine à ses personnages en surpassant la difficulté, la froideur et la raideur de cette époque aux apparences si austères et puritaines. Nos personnages seront cependant sans cesse rattrapés par la réalité et inévitablement opposés aux mœurs et bonnes manières qui, très vite, les décriront comme anormales. L’opposition est alors très nette entre la joie de l’évasion dans ce monde, toutes les deux réunies, et la dure réalité de leur famille n’acceptant pas la différence. Le film est alors à deux vitesses très distinctes où le soulagement des désirs réussi à leurs apporter tout les plaisirs dont-elles rêvent et où, chaque refus les enfonces immanquablement dans une méchanceté d’une noirceur approchant la folie.

Peter Jackson transcrit et capture les expréssions à merveille en prenant soin de donner une importance à chaque visage dans sa narration. D’innombrables gros plans parsèment donc le film et laisse alors le talent des deux jeunes actrices s’exprimer. De la simple moût de dégout à l’expression si pure d’une joie sincère en passant par la surprise innocente et émerveillée, chaque expression faciale est alors sublimée et justifiée.

Plongé dans l’imaginaire de ces deux jeunes filles créatives, Peter Jackson trouve alors une histoire pouvant supporter ses plus grand délire de fiction. Il nous offre alors un univers à mi-chemin entre réalité et délire créatif, un monde imaginaire, échappatoire constant pour Juliet et Pauline. Il se sert de costumes et d’effets spéciaux certes rudimentaires mais qui parviennent parfaitement à mêler les deux mondes. La réalité est alors modelée, adaptée à l’image des pensées des deux filles et sert alors à décrire précisément leur psychologie et leur caractère.

Au final, Créatures Célestes est une œuvre indispensable. Parlant de l’adolescence comme jamais en comprenant et en décrivant à merveille son imagination, ses tourments et ses passions, Peter Jackson signe ici l’un de ses meilleurs films. Il utilise son savoir faire en matière d’effet spéciaux et de science-fiction pour nous raconter une histoire d’un genre rare. Touchant, sincère et frôlant de peu le chef-d’œuvre, Créatures Célestes ravira certainement les fans de P. Jackson et fera ainsi oublier son dernier et ridicule Lovely Bones.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
Aucun vote pour le moment

Gaylord G a ajouté ce film à 1 liste Créatures célestes

  • Films
    Illustration No More Space In My head

    No More Space In My head

    Ensemble des films vus et chroniqués entre 2008 et 2011 sur mon défunt blog: http://slimgus.blogspot.fr Toutes les critiques...

Autres actions de Gaylord G Créatures célestes