Adonis aux poings ardents.

Avis sur Creed II

Avatar Wynner92
Critique publiée par le

Round après round, la saga Rocky se relève encore. Cette huitième reprise frappe fort et c'est le jeune Adonis Creed qui donne les coups, le vieux Stallone dans son coin. Adonis Creed contre Viktor Drago. Une suite déjà toute prête sur le papier. Les fils doivent payer les pêchés du père.

Un scénario cousu de fil blanc mais qui surprend dans son traitement. Moins flamboyant, souvent maladroit, Creed II cogne là où ça fait le plus mal: au cœur. Un opus très intimiste où la famille, les peurs et les doutes prennent le pas sur le sport. On y découvre un Rocky esseulé, un Adonis terrifié, un Viktor Drago opprimé par la soif de revanche de son père. Cette montagne de muscle mutique transpire la haine mais aussi un sentiment de solitude infinie. Même les géants ont des pieds d'argile. Est-ce vraiment leur combat?

On connaît la chanson. Provocation, combat, défaite, remise en question, entraînement, revanche, victoire. Mais on tombe dans le panneau à chaque fois. La musique, le style, les valeurs. C'est ça la patte Rocky. De l'humour aussi. Des clins d'œil. Adonis s'est embourgeoisé (Rocky III), il va être père (Rocky II)... Brigitte Nielsen fait son apparition. Balboa et Drago se toisent. Viktor Drago, surpris, touche son arcade saignante... Sylvester Stallone est toujours à l'écriture, pas forcément fine mais terriblement efficace. Ryan Coogler n'officie plus à la mise en scène mais il a dû donner quelques conseils à son (timide) remplaçant. Et la musique transporte le tout pendant que pleuvent les droites. Les fans sont aux anges.

Pas le meilleur des Rocky. Pas aussi bien réalisé que son prédécesseur. Moins innovant. Mais un bon film de boxe. Un retour exutoire dans le passé. Michael B. Jordan est le digne successeur de l'étalon italien. Ça avale l'éclair et ça chie le tonnerre. Ça frappe au corps. T'as pas mal. Adriaaaaaaan!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 195 fois
3 apprécient

Autres actions de Wynner92 Creed II