Père et fils.

Avis sur Creed II

Avatar Heurt
Critique publiée par le

Une saga ça s'alimente, c'est donc en toute logique qu'après le passage de flambeau entre Rocky et Creed que la suite du parcours de Creed est portée sur les écrans. Il aurait été facile d'imaginer le second numéro des aventures de Creed. Comme fiston marche dans les traces de papa, il était évident qu'il allait tout comme son père affronter l'ennemi russe. Non, ils n'ont pas osé faire un truc aussi gros et débile? Ben si. Coup de bol Drago a eu un fils qui lui aussi fait de la boxe, les deux boxeurs des années 80 ont eu un fils chacun et les deux rejetons aiment foutre des pains, c'est vraiment de la chance. Heureusement que l'un d'eux n'a pas eu une fille, car sinon le film était impossible. Ah ouais merde c'est des personnages de fiction donc on fait ce que l'on veut avec. Creed veut venger la mort de son papa tombé sous les coups du vilain russe. Et le rejeton Drago veut récupérer l'honneur de son père battu par le boxeur américain. C'est suffisant pour faire un film, de boxe ça. Enfin c'est ce que ceux qui sont derrière tout ça pense suffisant. Bon il n'y a aucune surprise, le parcours est tout tracé. Le vilain russe défit le gentil américain, ce qui donne lieu à une première rencontre entre les deux fils de, le gentil en prend plein la tronche, mais ne perd pas parce-que faut pas déconner non plus. C'est une grosse faute du méchant russe qui lui fait garder son titre. Creed doit se remettre de ce combat auquel il était mal préparé, Rocky lui avait dit d'ailleurs qu'il partait perdant. Rocky en sage qu'il est n'a pas voulu l’entrainer pour ce combat, mais face à la dérouiller que s'est pris Creed il accepte une nouvelle fois de revenir l'entrainer pour la revanche de la revanche.

Bon autant dire qu'ils ne sont pas cassés pour le scénario, on nous sert les grosses ficelles habituelles, le héros vacille mais ne tombe pas. Il apprend de ses erreurs, se met au vert quelques mois pour revenir plus fort qu'avant. On nous présente Rocky comme un sage, visiblement les coups ne lui ont pas détruit autant de neurones que ça. Ils l'ont même ouvert sur une vraie philosophie de la vie, le personnage de Rocky lance de grandes phrases, censé être de belles réflexions sur les difficultés de la vie. Creed II ressemble à un mauvais téléfilm tant dans sa construction que dans son image. Le film a de fort accents avec les téléfilms idiots de noël que se plaisent à passer les chaîne de télé en période de fêtes. C'est de l'image vide pleine de bons sentiments, on nous sert dans ces choses des trucs idiots censés être des réflexions sur la vie.

Le premier Creed était loin d’être bon, cependant il restait un combat bien réalisé, ici ça n'est même pas le cas. Les combats sont mal mis en scène et en images, les coups sont beaucoup trop amples, le russe met ses bras le plus en arrière possible pour donner ses coups. Le réalisateur n'a pas dû regarder beaucoup de combat pour faire quelque chose d'aussi peut vraisemblable. En même temps la saga Rocky n'est pas des plus vraisemblable niveau combats, mais tout de même. On a toujours l'histoire d'amour entre Creed et son Adrienne, mais dans ce volet un nouvel élément arrive, il est père à son tour. Il a une fille, ça veut dire que dans 20 ans on va avoir des combats féminins, peut-être bien? On cultive tellement la nostalgie que pendant le combat la compagne de Creed porte une tenue identique à celle d'Adrienne, avec son béret et son manteau. Ce film est mièvre au possible, une fois de plus Hollywood fait un truc pour surfer sur la nostalgie afin d'attirer les gens dans les salles. Cette saga peut durer encore et encore, on pourra voir combattre les petits enfants des personnages d'origine, puis la descendance de la descendance. Et Rocky sera toujours là, on pourra le retrouver au cimetière comme on le fait avec le personnage d'Adrienne. Et comme les scénarios sont toujours les mêmes, il n'y a pas besoin d'écrire quoique ce soit, il suffit de faire un mauvais copier/ Coller pour avoir un nouvel épisode et voilà le tour est joué.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 893 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Heurt Creed II