Morbide et réjouissant

Avis sur Creep 2

Avatar Moizi
Critique publiée par le

J'avais beaucoup aimé le premier Creep qui était réellement angoissant et glaçant, malgré quelques sursauts pas forcément très intéressants, même si je comprends la démarche. Et avec cette suite Patrick Brice fait au moins aussi bien, sinon mieux que le premier. En fait il a tout compris.

Disons que les suites de films d'horreur, surtout en found footage, c'est un peu la misère absolue. Je crois que récemment il y a juste Wolf Creek 2 qui a trouvé grâce à mes yeux en suite de film d'horreur. Et bien là on est un peu dans le même style. On part du principe que les spectateurs ont vu le premier film, savent donc qui est le tueur, quels sont ses mécaniques de meurtre et on va jouer avec pour proposer quelque chose de nouveau. Disons qu'à aucun moment on n'est dans la redite et ça c'est fabuleux...

Le film s'ouvre sur un énième meurtre, un peu différent de celui du premier film, histoire de replacer le contexte et de poser l'ambiance. Encore une fois c'est assez pesant de voir le tueur s'asseoir à côté du mec qui dit recevoir des vidéos étranges, puis qui lui dit "ah tiens tu as remarqué tu les reçois depuis qu'on se côtoie... ah tu n'avais pas remarqué", glaçant...

Puis une fois l'introduction passée on s'intéresse à une fille qui réalise des vidéos qui n'ont aucun succès sur internet. Elle est fortement intriguée par un nouveau sujet d'étude, un mec qui a l'air totalement bizarre et qui propose 1000 dollars pour une journée de tournage. Et là ça change totalement du Aaron du premier film (dont le tueur reprend le nom, comme un hommage à sa victime préférée), parce que là Sara elle prend le tueur totalement à revers, il essaye de l'effrayer en gueulant sur la caméra pour provoquer un sursaut et elle ne moufte même pas. On sent un changement d'ambiance. Elle est un peu inquiète on le voit dans quelques apartés, mais elle ne se laisse pas impressionner.

Ce léger changement par rapport au premier film fait toute la différence parce que ça fait que le tueur est pris à revers, il est, on va dire, un peu décontenancé et on n'assiste pas au même jeu de chat/souris, au contraire, là on se demande consentement qui est le chat, qui est la souris. Elle va même jusqu'à le provoquer.

Et c'est juste excellent. Le tueur n'est pas démystifié ou quoique ce soit, bien au contraire, il se heurte juste à un os.

Enfin, c'est clairement une réussite, c'est pas forcément imprévisible vu qu'on sait qu'il y aura un trois, en tous cas je l'espère, mais disons qu'on se demande comment tout ça peut évoluer et c'est absolument réjouissant.

Il y a une scène que j'adore, c'est le moment où ils jouent à deux mensonges une vérité, on sent vraiment l'emprise psychologique s'inverser, c'est excellent. Un jeu de dupe à hauts risques.

Et puis il y a cette scène finale, scène finale qui pose question car on est dans un found footage... qui filme ?

Après je regrette juste qu'on ne voit pas la fille nue, elle se fout à poil dans l'histoire, on ne voit rien... Triste... faut prendre des actrices qui se déshabillent ! ça ne va pas ça.

Vivement le trois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 122 fois
1 apprécie

Autres actions de Moizi Creep 2