Bad Dessiné : Portrait of an american family.

Avis sur Crumb

Avatar J. Z. D.
Critique publiée par le (modifiée le )

Quelle horreur, mon Dieu, quel film horrible ! Quel souffle malsain m'a poussé à regarder ça, si loin, si longtemps, avec une telle passion ? Je sens tout de suite que cette critique ne sera pas pertinente, mais ne dites rien, faites ça pour moi, je crois que je suis un peu sous le choc de... de quoi ? De la souffrance ? De la folie ? De la misère ?

Crumb est riche et célèbre maintenant, il part vivre en France, même lui se casse de ce monde horrible, son monde, chez lui, l'horreur. Syndrome de Kurtz cette fixation sur l'horreur. Parce que Crumb, dessinateur de bandes dessinées, violentes, malsaines et trash a de quoi s'inspirer. J'ai passé deux heures dans sa famille, enfin ce qu'il en reste, et qui veut encore parler devant une caméra. Crumb a deux frères, le grand il a complètement laissé tombé la vie, vingt sous médocs, à l'étage de maison maternelle, jamais remis d'un père autoritaire ultra-violent, traumatisé du sourire, et un petit, souffre douleur sans amour, pervers flippant sur la voie d'une rédemption quasi-bouddhique, il y a la mère, à la ramasse, ancienne addict aux amphet'. Et Crumb, lui se promène là-dedans en riant, s'amuse d'une tentative de suicide, d'un séjour à l'hôpital psychiatrique. Parce que Crumb, c'est presque - totalement ? - une dernière visite avant la grande fuite. Lui il a réussi, comme les deux autres ont échoué, en dessinant toujours le pire de lui-même, quoi qu'il arrive.

Entre deux passages filmés chez lui, il raconte ses dessins, ceux de ses frères, leur enfance, ses traumatismes, on croise ses femmes, ses anciennes petites amies ; on regarde monté dans ses traits ses descentes de LSD, les psychoses de son frère, des gens des fois ajoutent quelques commentaires sans vraiment d'intérêt, peut-être juste pour nous laisser le temps de faire le point, de relativiser un peu le sordide souriant qu'on se prend dans la gueule, avant de replonger de la misère et la noirceur de la famille Crumb. Portrait de famille, portrait d'une Amérique, portrait immonde dont on ne lèvera pas les yeux - mais presque - jusqu'au bout.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1140 fois
27 apprécient

J. Z. D. a ajouté ce documentaire à 4 listes Crumb

  • Films
    Illustration Le meilleur de mon édification !

    Le meilleur de mon édification !

    Alors voilà, depuis des mois maintenant, régulièrement, Torpenn me créé une des ses merveilleuses petites listes d'édification !...

  • Films
    Illustration Encore quelques films et je meurs !

    Encore quelques films et je meurs !

    A 1001, ça semble pas mal. Même s'il est possible qu'une partie ne m'intéresse pas du tout, ça sera un peu de temps de volé. En...

  • Films
    Illustration Claque !

    Claque !

    On m'a dit regarde ce film, on m'a emmené voir ce film, j'y suis allé tout seul, ça passait à la télé et Télérama ils étaient...

  • Mais aussi

Autres actions de J. Z. D. Crumb