Affiche Crying Freeman

Critiques de Crying Freeman

Film de (1995)

Les larmes écarlates du potier assassin.

Comme l'avait fait un certain Luc Besson au tout début des années 80 avec "Le dernier combat", le frenchy Christophe Gans tentait, au milieu des années 90, de renouveler un peu un cinéma européen légèrement endormi, de prouver que l'on pouvait, nous aussi, faire aussi bien que les asiatiques sur leur propre terrain. Pour son premier long-métrage en solo, Christophe Gans adapte le manga de Kazuo... Lire la critique de Crying Freeman

18 1
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Christophe Gans a changé ma vie

J'ai vu des milliers de films et pourtant je me souviens encore d'avoir vu Crying Freeman sur grand écran à sa sortie...moqué à l'époque par Ruquier à la radio et autres, je cite: "encore un film d'action je crois, aucun intérêt!"...tant de travail massacré en quelques secondes...pourtant j'avais a-do-ré. J'ai beaucoup appris à ce moment là sur le cinéma et la critique et le système.... Lire l'avis à propos de Crying Freeman

11 10
Avatar PierreAmo
10
PierreAmo ·

Critique de Crying Freeman par fayavince

Adaptation honnête du manga culte de Koike. Mais au delà de ça, c'est un vrai hommage au cinéma de Hong Kong des grandes heures. Maniéré comme du John Woo d'époque. Romantisme et action chorégraphié sont au rendez vous pour les amateurs (dont je fais partie) avec une brochette d'acteur qui n'en font pas trop et assure leurs doses de présence charismatique ( Dacascos est juste parfait). Gans... Lire la critique de Crying Freeman

5
Avatar fayavince
7
fayavince ·

Criant, homme libre.

Il y a des films, comme ça, auxquels on s'attache sans raison, d'autant lorsque, avec le recul, nous nous rendons compte de sa médiocrité. Un tueur au service de la mafia chinoise rempli son contrat lorsqu'il croise une artiste peintre. C'est le coup de foudre, mais, voyez-vous, cette attraction est prise au milieu d'un jeu de quilles entre flics, mafias et les patrons du tueur en... Lire la critique de Crying Freeman

3 1
Avatar Bung
4
Bung ·

Potier professionnel, c'est pas facile tous les jours

Je vais enfoncer une porte ouverte, mais Crying Freeman est un film de fanboy. Et c'est bien là le problème. Christophe Gans, pour son premier coup d'essai au format long, ne semble pas avoir été motivé par l'opportunité de raconter une histoire ou de partager le destin hors du commun de personnages atypiques. Non, avant tout et par dessus tout, Crying... Lire l'avis à propos de Crying Freeman

3
Avatar magyalmar
4
magyalmar ·

Douceur, beauté ............et rafales de balles dans ta gueule

En cinéma comme dans bien des domaines on peut schématiquement classer les réalisateurs de la façon suivante : les artisans et les artistes. Si l’on peut trouver des bons comme des mauvais dans ces deux catégories, ce qui les différencie tiens au fait que les premier sont de simples exécutants là ou les seconds apportent une vision, une personnalité et/ ou de l’originalité.... Lire la critique de Crying Freeman

2
Avatar Crashei
8
Crashei ·

Critique de Crying Freeman par Tinou

Cette adaptation du célèbre manga est malheureusement ratée. Christophe Gans en fan de John Woo multiplie les ralentis et sa mise en scène, finalement peu inspirée, ne trouve ni force, ni rythme, ni originalité, tout comme l'interprétation et le scénario, embrouillés et confus. Lire l'avis à propos de Crying Freeman

3
Avatar Tinou
3
Tinou ·

Mark Dacascos <3

Et ce slip mes amies, ce slip dans la scène de la porte! :x (sinon ce film est choupi, et surtout très joli, esthétique, bien raconté, et c'est un des premiers films "d'action" que j'ai appréciés) Lire l'avis à propos de Crying Freeman

3 8
Avatar samplay31
7
samplay31 ·

Julie Condra est belle à en pleurer

Pour son premier long-métrage, Christophe Gans imposait son envie de faire du cinéma français différemment des autres. Avec ses influences qu'il doit autant au cinéma asiatique qu'à la bande-dessinée, le cinéaste s'est fait le porte-parole de toute une génération lassée de voir toujours les mêmes films français sortir à la pelle. Voilà donc que Gans s'éloigne des sentiers battus (ce qui... Lire la critique de Crying Freeman

2 4
Avatar Alexandre Coudray
7
Alexandre Coudray ·

Critique de Crying Freeman par Pascoul Relléguic

Une adaptation très fidèle avec un casting à l'avenant qui réussit un pari pourtant très osé sur le papier : Dacascos n'était franchement pas un choix évident pour interpréter le héros viril et homoérotique ikégamien, et pourtant, à l'écran, ça fonctionne. Gans a sans aucun doute eu la chance de réaliser avant l'ère internet et ses légions de gardiens du temple prêts à lancer des fatwas à la... Lire l'avis à propos de Crying Freeman

Avatar Pascoul Relléguic
7
Pascoul Relléguic ·