Affiche Crying Freeman

Critiques de Crying Freeman

Film de (1995)

john woo made in france

Christophe Ganz signe ici un très belle homage au cinema asiatique ( aahh !!! the killer !!! ). Adaptation du manga que je n'ai jamais lu. On y sent vraiment un amour pour ce genre avec une maitrise impressionante domage que la dernière partie soit vraiment en dessous du reste du film. Lire la critique de Crying Freeman

Avatar Jackdaniels60
6
Jackdaniels60 ·

Critique de Crying Freeman par MaximeMichaut

Pour son premier film, Christophe Gans livre avec l'adaptation du manga CRYING FREEMAN un pur plaisir esthétique sous constante influence. Long exercice de style glorifiant l'utilisation du ralenti, qu'importe les excès, le film amène à une admiration perpétuelle des combats, mode de vie du personnage principal, conduits comme instants de culte pour une sorte d'autel filmique aux traditions et... Lire la critique de Crying Freeman

1
Avatar MaximeMichaut
7
MaximeMichaut ·

Critique de Crying Freeman par Véro75

Film plutôt esthétique et sympathique dont l'aura de Mark Dacascos est certainement pour quelque chose. Je regrette un peu le côté "sur joué" des personnages qui me donnait parfois l'envie irrépressible d'éclater de rire... Les autres acteurs ne sont pas très bons... Heureusement que l'histoire est jolie! Lire la critique de Crying Freeman

1
Avatar Véro75
7
Véro75 ·

La douceur du dragon

J'avais un bon souvenir de ce Crying Freeman dont l'idée originale, celle du tueur qui pleure chacune de ses victimes, m'avait choppé à l'époque... Malheureusement, celle-ci n'est pas suffisamment exploitée, on a tout juste droit à quelques larmes çà et là, à un tableau, et puis c'est tout... Y avait vraiment mieux à faire. Pour le reste, Christophe Gans... Lire l'avis à propos de Crying Freeman

Avatar RimbaudWarrior
6
RimbaudWarrior ·

Le souffle du dragon

Une dizaine d'années plus tard, les scènes d'action sauvent les meubles d'un jeu d'acteurs kitchissime, faussement américain avec une volonté de coller aux canons japonais. Y'aurait moyen d'avoir un montage de 20 minutes, exclusivement composé de scènes d'action qu'on aurait quand même la mesure de tout le scénario : une femme nymphomane est frappée par le syndrome de Stockholm tandis que le... Lire l'avis à propos de Crying Freeman

Avatar oncletom
5
oncletom ·