Affiche D3 : Les Petits Champions III

Critiques de D3 : Les Petits Champions III

Film de (1996)

Qualité au vestiaire.

Deux ans après une séquelle déjà inédite dans nos contrées, les malicieux Mighty Ducks reviennent pour un dernier épisode sorti directement en vidéo lui aussi, cette fois sous la direction de Robert Lieberman, réalisateur du méconnu Fire in the Sky. Sans grande surprise, la relative énergie des deux précédents et la sympathie qui en... Lire la critique de D3 : Les Petits Champions III

3 2
Avatar Gand-Alf
3
Gand-Alf ·

Le moins bon des trois et heureusement le dernier

Les ducks champion de leur catégorie au lycée , arrivent en université et vont devoir se faire accepter ou pas . On est dans la lignée des deux premiers épisodes . Un film familial Disney sans trop de scénario et avec des acteurs peu inspirés ou surjouant. C'est clairement le moins bon des trois, le filon est cassé Monsieur Disney. ça se regarde sans trop d'ennui et ça s'oublie assez vite.... Lire l'avis à propos de D3 : Les Petits Champions III

Avatar GyzmoCA
5
GyzmoCA ·

JV–Varsity game

Le troisième et dernier opus de la trilogie est hélas le moins bon, l'esprit et l'efficacité des premiers films ayant quelque peu disparu pour laisser place à une certaine conventionnalité purement Disney. Très peu d'Emilio Estevez, l'acteur principal de la saga n'apparaissant cette fois-ci à l'écran que de manière sporadique, devenant presque un cameo bienveillant pour nos jeunes héros qui... Lire l'avis à propos de D3 : Les Petits Champions III

Avatar MalevolentReviews
5
MalevolentReviews ·

Usé.

Si ce troisième volet des aventures des Petits Champions intègre quelques petites nouveautés, en se plaçant sur le registre de la comédie davantage que celui du sport et de la compétition, il n’en est pas moins une deuxième redite du film originale, et ça commence à être franchement ennuyeux. Bien sûr, au bout de trois films, les jeunes acteurs auront su cumuler un capital sympathie auprès du... Lire la critique de D3 : Les Petits Champions III

Avatar Casse Bonbon
4
Casse Bonbon ·

Publicité mensongère

Mettre en avant le nom de Emilio Estevez dans le 3eme volet des petits champions est une bonne pub pour attirer les fans de la première heure. Apparaissant seulement 15min à l'écran, je vous cache pas la déception du fan qui est en moi. Mais la déception est plus forte quand on se penche sur la scénario. Cette fin de trilogie est très décevante. Moins axé sur l'esprit d'équipe et la recherche de... Lire la critique de D3 : Les Petits Champions III

Avatar Kevin_Stachowsk
5
Kevin_Stachowsk ·