Avis sur

D'abord ils ont tué mon père par Mario Brunner

Avatar Mario Brunner
Critique publiée par le

Après un excellent "Invincible" sorti en 2014, Angelina Jolie (de nationalité Américaine et Cambodgienne (depuis 2005)) nous plonge au cœur du Cambodge des années 1950, pour un sujet dramatique et peu exploité au cinéma. Le scénario s'inspire du témoignage d'une fillette qui a survécu à des atrocités.
Je salue l'incroyable performance de la jeune Sareum Srey Moch qui crève littéralement l'écran par sa sensibilité hors du commun.
Côté technique, la réalisation est sérieuse et fluide suffisamment pour que l'on s'intéresse au thème. Malheureusement, l'ensemble manque cruellement de rythme (contrairement à Invincible), même si le calvaire subi par la population est parfaitement montré à l'écran.
C'est d'une lenteur malgré l'ambiance sombre et désespérée qui prédomine mais elle a également pour effet de plonger le spectateur dans la somnolence et on a du mal à se concentrer.
Au final, cela reste tout de même une œuvre dure.
A voir au moins une fois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 308 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Mario Brunner D'abord ils ont tué mon père