Affiche Dangereuse sous tous rapports

Critiques de Dangereuse sous tous rapports

Film de (1986)

  • 1
  • 2

Charlie et Lulu

Grosse cote de sympathie pour ce road movie so eighties, savant mélange de satire sociale, comédie sentimentale et thriller. "Something wild" souffre hélas d'un gros défaut, qui l'empêche à mes yeux de s'inscrire parmi les standards de la décennie : un rythme très incertain, de sorte que l'ensemble m'a paru un peu longuet. Et aussi un brin convenu, après une entame... Lire l'avis à propos de Dangereuse sous tous rapports

7 2
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·

Remember, no matter what, it's better to be a live dog than a dead lion.

L'ex-jeune prodige d'Hollywood, aujourd'hui un de ses maîtres oubliés, Jonathan Demme n'aura clairement pas eu la reconnaissance normalement due à son talent ; si Le Silence Des Agneaux représenta sa consécration par l'Académie, si cette œuvre est aujourd'hui un monument du cinéma, le nom de son réalisateur reste dans les abysses de la notoriété. Demme signe son premier très bon film ici, en... Lire la critique de Dangereuse sous tous rapports

3
Avatar Lucas Stagnette
8
Lucas Stagnette ·

GRRRrrraaaaaaow :3

Something Wild ou le road movie faussement dégénéré de deux âmes en gentille perdition. La sauvageonne au cœur tendre d’un côté, le quadra complexé de l’autre, il ne faut pas s’appeler Einstein pour anticiper le reste. Relation de domination, cuir et cravache pour la belle Mélanie qui n’hésite pas à donner de sa personne pour faire accepter au peu réticent Jeff Daniels l’idée de se faire... Lire la critique de Dangereuse sous tous rapports

2 5
Avatar oso
6
oso ·

Trio qui fait des étincelles

Cadre financier sans histoire à New York, Charles va voir sa vie bousculée par l'apparition soudaine de Lulu, une jeune femme vrombissante qui va l'embarquer dans une aventure incongrue. Etrange film que "Something Wild", qui jongle entre les genres, débutant comme une comédie romantique pour se terminer en thriller. Sans réelle intrigue autre que le fil conducteur de ses personnages, le film... Lire l'avis à propos de Dangereuse sous tous rapports

Avatar Redzing
6
Redzing ·

Critique de Dangereuse sous tous rapports par Christian Hermouet

Un drôle de très bon film que je revois chaque fois avec grand plaisir. Le scénario, remarquable sous l’aspect conventionnel de la première heure, est très finement filmé et interprété. C'est le déjà vu jeune cadre déboussolé par son récent divorce qui part en virée de weekendd avec la fleur vénéneuse rencontrée par hasard pour se donner des sensation. Et puis plus le film avance plus les... Lire la critique de Dangereuse sous tous rapports

Avatar Christian Hermouet
9
Christian Hermouet ·

Mieux vaut être un chien vivant qu'un lion mort.

Ancien disciple de Roger Corman, la carrière de Jonathan Demme a l'air d'être clairement divisée en deux parties, Dangereuse sous tous rapports étant la fin de la première. Viendra ensuite Le silence des agneaux, mais c'est un autre sujet... Pour en revenir à celui-ci, il raconte comment un sous-directeur de banque ordinaire, dont le passe-temps préféré est de voler une barre... Lire l'avis à propos de Dangereuse sous tous rapports

Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Critique de Dangereuse sous tous rapports par Blockhead

Orchestrée par Jonathan Demme (« Le silence des agneaux », « Philadelphia »), la rencontre d'une Melanie Griffith impec en clone de «Loulou» et d'un Jeff Daniels ahuri et dépassé par les événements, fait des étincelles. De la comédie au drame avec un Ray Liotta inquiétant à souhait en mari psychopathe, voilà assurément un film épatant? sous tous rapports. Lire l'avis à propos de Dangereuse sous tous rapports

Avatar Blockhead
7
Blockhead ·

Mélanie Griffith est bien plus jolie en brune !

Un début fabuleux et complètement décalé avec une Melanie Griffith en allumeuse, mignonne comme un cœur et peu avare de ses charmes. C'était bien parti, mais on a au milieu du film un gros coup de mou avec quelques longueurs, notamment musicales, peu intéressantes. Le film repart sur de bons rails avec l'arrivé de Liotta, mais on change de registre, ce n'est plus du road-movie sentimental... Lire la critique de Dangereuse sous tous rapports

1
Avatar estonius
7
estonius ·

Critique de Dangereuse sous tous rapports par FrankyFockers

Je crois que je l'avais vu une fois, deux ou trois ans après sa sortie, à la fin des années 80, et je m'en souvenais à peine, et encore, je ne suis même pas sûr de ne pas le confondre avac Sammy & Rosie s'envoient en l'air de Stephen Frears, autant dire que ce visionnage avait tout d'une découverte, aidé par cette magnifique copie bluray. Et le film est une merveille. J'aime de plus en... Lire la critique de Dangereuse sous tous rapports

1
Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·

Avant Le silence des agneaux, avant Philadelphia, il y avait…

Belle redécouverte que ce film méconnu de Jonathan Demme, loin, bien loin du Silence des Agneaux. Jeff Daniels y joue un yuppie baladé par le bout de la cravate (mais pas seulement) par la vamp Melanie Griffith, acoquinée à un certain Ray Liotta (déjà bien magnétique dans les années 80). Ça file vite, c'est très bien filmé, le film atteint un bel équilibre entre comédie et drame mélancolique,... Lire la critique de Dangereuse sous tous rapports

1
Avatar Born To Watch
8
Born To Watch ·
  • 1
  • 2