👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Séance de 20 heures. La salle est grande et comble, vraiment comble. Silence profond pendant la projection, mais quand les lumières se rallument, des rires discrets mais nourris (au départ, essentiellement féminins) se propagent dans les rangées durant un bon 45 secondes et... j'avoue que j'en ai été surpris. Personnellement, je n'ai trouvé risible ni le sujet, ni son traitement, ni l'interprétation des acteurs. Ces rires me sont restés en tête (le ridicule du film m'avait-il échappé ?), si bien qu'au moment de le noter, je n'ai pas osé lui attribuer "9" qui, dans ma notation, signifie chef d'oeuvre.

Danish Girl n'est peut-être pas un chef d'oeuvre, mais c'est un très beau film, très habilement construit et raconté, magnifiquement mis en images. Un film visible par tous, sur un sujet extrêmement casse-gueule (la confusion des genres, les interventions chirurgicales de changement de sexe). Un film remarquablement interprété, quoiqu'en disent ses détracteurs, par Eddie Redmayne (pourtant desservi par sa grande taille) et Alicia Vikander (même si le rôle est a priori davantage dans ses cordes).
L'histoire de Lili Elbe née Einar Wegener (ou de Einar Wegener devenu Lili Elbe) a-t-elle été trop lissée, trop enjolivée ? C'est un parti-pris créatif. Après tout, rien n'empêche un autre réalisateur de raconter cette histoire de façon plus réaliste s'il le sent ainsi (on a vu ça en 2014 avec les films de Jalil Lespert et Bertrand Bonello sur Yves Saint Laurent) ; on pourrait alors comparer les mérites respectifs des deux traitements.
Oui, la vision que nous donne Tom Hooper du douloureux parcours de cette pionnière du transgenre est très romantique ; oui, il fait de "Lili" une héroïne très idéalisée ; oui, il nous donne une oeuvre un peu académique, mais LE SUJET L'EST SI PEU.
Tom Hooper n'est pas Almodovar (on pouvait s'en douter). À La piel que habito, j'ai largement préféré Danish Girl.

Une quinzaine de jours après l'avoir vu, je rétrograde avec regret le film à "7" (en le comparant aux autres films vus et notés en ce début 2016).

Fleming
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les meilleurs films de 2016 et Les meilleurs films sur la transidentité

il y a 6 ans

2 j'aime

Danish Girl
ffred
9
Danish Girl

Critique de Danish Girl par ffred

Pour être honnête, j'y suis allé un peu à reculons. Je craignais beaucoup pour deux raisons : le réalisateur Tom Hooper, et l’horripilante, mais oscarisée, interprétation de Eddie Redmayne pour Une...

Lire la critique

il y a 6 ans

49 j'aime

7

Danish Girl
Moizi
1
Danish Girl

Glen or merda ?

Attention, le navet nouveau est arrivé, nouvelle fournée toute prête pour les oscars, pensée, formatée pour l'occasion. On prend le réalisateur du discours d'un roi, le dernier acteur insupportable à...

Lire la critique

il y a 6 ans

41 j'aime

20

Danish Girl
Frédéric_Perrinot
5
Danish Girl

Le mal-être

Habitué des films d'époques biographiques, qui compose 80% de sa filmographie, Tom Hooper n'a clairement pas l'intention de sortir de sa zone de confort avec son nouveau film. 4 ans après avoir raté...

Lire la critique

il y a 6 ans

34 j'aime

3

Le Sommet des dieux
Fleming
7

Avec la neige pour tout linceul

J'ignore à peu près tout des mangas. Je n'aime généralement pas les films d'animation, les dessins retirant, selon mon ressenti, de la vérité au déroulement filmé de l'histoire qu'on regarde. Et je...

Lire la critique

il y a 8 mois

34 j'aime

19

Été 85
Fleming
7
Été 85

Une histoire d'amour complètement idéalisée

C'est ce que raconte ce très joli Été 85. Il faut dire qu'un premier amour, surtout vécu à seize ans, est souvent idéalisé. Et cette rencontre amoureuse, cette histoire d'amour nous est racontée du...

Lire la critique

il y a 2 ans

29 j'aime

8

BAC Nord
Fleming
6
BAC Nord

Pour les deux premiers tiers

Les deux premiers tiers du film sont bons, voire très bons, en tout cas de mon point de vue. J'ai trouvé ça intéressant à regarder et à suivre. Et même passionnant. Est-ce outrancier ? Je ne connais...

Lire la critique

il y a 9 mois

27 j'aime

18