👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Après mon 1/10 nerveux sur the king' speech, que dire sur ce nouvel effort de Tom Hooper, qui renouvelle l'exercice de style à performance d'acteur ? Il a pour l'occasion amélioré son esthétique qu'il s'attache à rendre soyeuse et lustrée, pour cadrer avec la sensibilité de son personnage principal sur lequel s'appuie tout le film. Pour l'occasion, on louera la performance d'Eddie Redmayne qui nous mime la démarche féminine, et recroise (curieuse coïncidence) l'acteur homo de Cloud Atlas qui joue à nouveau un artiste de la jaquette ma foi tenté par la féminité. En dehors de cette élégante esthétique et de ce petit parcours de vie, rien de bien notable ou d'exceptionnel, c'est un correct exercice de style où la sensibilité reste au diapason en visant la performance (pour la performance), plutôt réussie aux alentours de quelques scènes (comme la séquence de peeping à Paris qui part dans une direction inattendue), relativisant la vanité des intentions initiales.

Voracinéphile
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les élus d'Aphrodite, Les meilleurs films de 2016 et Les limbes du cinéma

il y a 6 ans

2 j'aime

10 commentaires

Danish Girl
ffred
9
Danish Girl

Critique de Danish Girl par ffred

Pour être honnête, j'y suis allé un peu à reculons. Je craignais beaucoup pour deux raisons : le réalisateur Tom Hooper, et l’horripilante, mais oscarisée, interprétation de Eddie Redmayne pour Une...

Lire la critique

il y a 6 ans

49 j'aime

7

Danish Girl
Moizi
1
Danish Girl

Glen or merda ?

Attention, le navet nouveau est arrivé, nouvelle fournée toute prête pour les oscars, pensée, formatée pour l'occasion. On prend le réalisateur du discours d'un roi, le dernier acteur insupportable à...

Lire la critique

il y a 6 ans

41 j'aime

20

Danish Girl
Frédéric_Perrinot
5
Danish Girl

Le mal-être

Habitué des films d'époques biographiques, qui compose 80% de sa filmographie, Tom Hooper n'a clairement pas l'intention de sortir de sa zone de confort avec son nouveau film. 4 ans après avoir raté...

Lire la critique

il y a 6 ans

34 j'aime

3

2001 : L'Odyssée de l'espace
Voracinéphile
5

The golden void

Il faut être de mauvaise foi pour oser critiquer LE chef d’œuvre de SF de l’histoire du cinéma. Le monument intouchable et immaculé. En l’occurrence, il est vrai que 2001 est intelligent dans sa...

Lire la critique

il y a 8 ans

97 j'aime

118

Le Hobbit - La Bataille des Cinq Armées
Voracinéphile
3

Peter, t'as le bide qui dépasse !

Attention, il n'y a que des spoilers dans cette critique, mais lisez la, elle peut vous éviter une déception. Il y a tellement de mauvais points dans cette bataille des 5 armées que je ne sais pas...

Lire la critique

il y a 7 ans

68 j'aime

56

Hannibal
Voracinéphile
3
Hannibal

Canine creuse

Ah, rarement une série m’aura refroidi aussi vite, et aussi méchamment (mon seul exemple en tête : Paranoia agent, qui commençait merveilleusement (les 5 premiers épisodes sont parfaits à tous les...

Lire la critique

il y a 8 ans

67 j'aime

34